vider citerne gaz

Puis-je vider complétement une citerne de gaz propane ?

Est-il possible de consommer l’intégralité du gaz propane contenu dans la citerne alimentant votre logement ou votre entreprise ? Cela soulève-t-il des questions de sécurité ? Ce que vous devez savoir sur le vidage des citernes de propane.

Est-il possible de consommer tout le gaz de ma citerne ?

Si vous vous chauffez au gaz ou si la continuité de l’activité de votre entreprise dépend du propane, vous savez l’importance de ne pas tomber en rupture d’énergie. Aussi, pour éviter de payer des frais de repompage, il est fortement conseillé de consommer tout le gaz de votre citerne. Cependant, il existe des inconvénients à consommer l’intégralité du stock de votre citerne, voici quelques bons gestes à adopter.

Les inconvénients d’utiliser l’intégralité du propane restant dans mon réservoir

Que ce soit pour un professionnel ou pour un particulier, consommer tout le propane contenu dans une citerne peut être préjudiciable.

Tout d’abord, aller au plus bas du taux d’emplissage d’une cuve de propane entraîne un trop faible débit voire son arrêt. Pour le relancer, il faut réarmer l’installation (le détendeur). Cette opération nécessite d’être réalisée par un professionnel, dont le déplacement et l’intervention vous sera facturée. 

Ensuite, un particulier qui va au bout de son stock de propane s'expose à des désagréments en termes de confort : un arrêt du chauffage, un arrêt de la production d’eau chaude, voire une impossibilité de cuisiner au gaz... Et, en tant que particulier, vous êtes équipé d'un compteur et d'un régulateur, vous serez obligé de les remettre en route.

Pour un professionnel, les conséquences d’une rupture d’approvisionnement en gaz peuvent être beaucoup plus lourdes. 

Commerçant, en choisissant de consommer tout le gaz restant dans votre citerne, vous vous exposez à des difficultés d'exploitation de votre activité. Par exemple, un restaurateur / hôtelier qui ne peut plus ni chauffer ni produire de l’eau chaude ne peut pas accueillir convenablement ses clients. De même, une zone d'accueil commerciale dépourvue de chauffage en hiver n’est pas envisageable. En conséquence, c’est votre chiffre d’affaires qui en pâtit.

Vous êtes un professionnel de l’industrie ? Là encore, vous approcher de la rupture de gaz comporte des risques importants : 

  • la perte de votre production en cours si vous utilisez le gaz propane pour chauffer des liquides, des bains, des cuves et des locaux ou encore dans vos process de désinfection ou de traitement ;
  • l’impossibilité de produire jusqu’à ce que vous soyez réapprovisionné, qui engendre un manque à gagner notable ;
  • la détérioration de vos outils alimentés au gaz propane : une rupture d’énergie et un arrêt brutal de votre matériel industriel peut l’endommager. De plus, pour relancer vos machines, vous aurez peut-être besoin de faire intervenir une équipe de maintenance : ce sont autant de coûts supplémentaires à prévoir.  

Dans tous les cas de figure, l’impact au niveau de la satisfaction de votre clientèle peut être important. Pour éviter de vous trouver en manque de gaz, voici nos conseils. 

Scruter ma jauge pour éviter de tomber en panne

Pour éviter de vider totalement votre citerne et être en rupture, vous devez en priorité  vérifier régulièrement votre jauge. 

Une jauge standard indique un taux de remplissage maximum de 85%. Cela permet au gaz de se dilater en toute sécurité, sans causer une pression trop importante à l’intérieur de votre réservoir.

Bon à savoir 

Toutes les citernes Primagaz sont équipées d’une jauge. Vous la trouverez en soulevant le capot, situé sur le dessus de votre citerne, qu’elle soit enterrée ou aérienne. Pensez à vérifier votre jauge en respectant les règles de sécurité.

A l’inverse, lorsque le taux de remplissage descend en dessous de 20%, une jauge standard passe dans le rouge. C’est l’avertissement qu’il est grand temps de passer commande ! Primagaz préconise d’ailleurs à ses clients de passer commande lorsque la jauge indique 30% de propane restant. Ainsi, le délai entre votre commande et le passage du livreur sera suffisamment confortable pour vous éviter rupture d’approvisionnement, qui entraînerait : 

  • L’arrêt du chauffage dans votre maison, votre entreprise, commerce, atelier etc. si vous êtes chauffé au gaz ;
  • L’arrêt de la production d’eau chaude si cette dernière fonctionne au gaz ;
  • L’interruption de votre activité professionnelle si certains de vos outils ou processus fonctionnent à partir du gaz propane… 

Passer à la commande automatique pour ne plus avoir à penser à remplir ma citerne

Vous ne souhaitez plus avoir à penser à réapprovisionner votre citerne ? Et si vous optiez pour la livraison automatique ? Avec cette formule, vous déléguez à votre fournisseur de propane le soin de planifier vos livraisons à votre place. Ainsi, de manière complètement autonome, selon l’estimation de votre consommation de gaz et des prévisions météorologiques, votre fournisseur s’occupe de : 

  • Calculer la quantité de gaz propane nécessaire ;
  • Planifier la date de votre prochaine livraison ;
  • Effectuer la livraison à la date communiquée.

A retenir

Pour éviter une rupture d’approvisionnement en gaz, surveillez votre consommation et vérifiez votre jauge régulièrement dans le respect des règles de sécurité. Dès que la jauge indique moins de 30% de gaz restant, passez commande sans tarder auprès de votre fournisseur de gaz, a fortiori pendant l’hiver où la demande est plus forte et les délais de livraison plus longs. Vous ne souhaitez plus vous en soucier ? Optez pour la livraison automatique !

Je veux retirer mon réservoir, puis-je le vider complètement ?

Vous souhaitez changer de fournisseur de gaz propane, changer d’énergie, déménager ? Toutes ces actions demandent à ce que votre citerne soit retirée. Au préalable, vous devez procéder à ce qu’on appelle le repompage du gaz propane, c’est-à-dire le retrait du propane liquide restant dans votre réservoir. 

Cette action est encadrée par les spécifications professionnelles de France Gaz Liquide, l’association représentant la filière propane et biopropane en France, et est menée selon les règles spécifiques des exploitants.

Vider ma citerne avant son retrait : puis-je le faire moi-même ?

Si vous souhaitez retirer votre citerne, vous pouvez bien évidemment consommer un maximum de gaz afin d’atteindre un niveau restant le plus bas possible. 

Toutefois, même si votre jauge indique un niveau à zéro, vous devez faire dégazer et neutraliser votre citerne. En effet, même si elle semble vide, il subsiste un risque de formation de vapeur de gaz. 

Ces opérations sont en outre à confier à un professionnel : dans la mesure où le gaz propane est une matière inflammable et explosive, toute manipulation de la citerne doit obligatoirement être réalisée par un technicien certifié. Seul ce dernier dispose des outils et des instruments adaptés pour minimiser les risques et garantir la sécurité des êtres vivants à proximité de la citerne mais également des biens situés autour : 

  • Les habitants dans un logement particulier ou un habitat collectif ;
  • Les salariés dans le cas d’une entreprise ;
  • Les employés et les publics dans les établissements recevant du public ;
  • Les animaux ou les cultures dans une exploitation agricole ;
  • Votre maison ou vos immeubles ; 
  • Vos locaux professionnels (bureaux, ateliers, étables, établissements publics….) ;
  • Votre matériel professionnel (tracteurs, machines outils…)...

Bon à savoir

Après avoir vidé votre citerne, le technicien doit vous fournir un certificat de dégazage : cela garantit la bonne exécution des opérations. Ce certificat est nécessaire pour que votre citerne soit retirée ou, en cas d'impossibilité de reprise (difficultés d'accès au réservoir, par exemple) pour qu’elle soit inertée (ou neutralisée).

Dégazer ma citerne avant de la retirer : à qui faire appel ?

Vous devez faire appel à un professionnel du gaz pour repomper votre citerne ? Deux situations peuvent se présenter :

  • Vous êtes locataire de la citerne ? Dans ce cas, le dégazage du stockage est à la charge de votre fournisseur de gaz, propriétaire de la citerne. Cependant, la charge financière peut être pour le client.
  • Vous êtes propriétaire de votre citerne ? Vous devez faire réaliser cette opération par le prestataire certifié de votre choix.

Bon à savoir

Si vous ne pouvez pas consommer tout le propane restant avant l’opération de dégazage, sachez que votre fournisseur procédera au remboursement du gaz récupéré auquel seront retranchés les frais : 

  • de repompage du gaz ;
  • du retrait du réservoir ;
  • de Résiliation de fin de contrat.