Retour au sommaire

19/09/2022 Actus Primagaz

Des approvisionnements en propane sécurisés pour vous livrer sans rupture

approvisionnement-gaz
Avec le contexte géopolitique actuel, le marché de l’énergie est sous tension. Pour vous aider à vivre un hiver plus serein, Primagaz a sécurisé ses approvisionnements. À date, vous pouvez donc vous faire livrer normalement du gaz propane, à un tarif dont la hausse est maîtrisée. Primagaz vous en dit plus dans cet article.  

Approvisionnements gaz propane : les stocks sont assurés

Ces dernières années, et a fortiori ces derniers mois, le marché des énergies (gaz naturel, pétrole et électricité) a été particulièrement tendu. Malgré ce climat, Primagaz et ses collaborateurs ont démontré qu’ils étaient en capacité d’apporter l’énergie indispensable à la vitalité des territoires, justifiant ainsi la raison d’être de l'entreprise. L’hiver dernier, nous avons assuré la continuité de votre fourniture en Gaz propane. Cette année encore, nous avons anticipé au maximum une potentielle dégradation de la situation et sommes en mesure de vous garantir la fourniture de gaz pour cet hiver.


C’est pourquoi nous nous montrons confiant et sommes heureux de vous annoncer que nous sommes bien, à date, en capacité de répondre à vos besoins. Même en cas d’hiver rigoureux, nous répondrons présents pour vous permettre de vous chauffer et de maintenir la continuité de vos activités professionnelles. Seuls des événements très exceptionnels pourraient impacter nos opérations.

Gaz propane Primagaz : quelle est son origine et d’où vient-il ?

Pour vous offrir un maximum de garanties pour tout l’hiver, nous avons organisé un plan d’approvisionnement varié. Ainsi, nos produits proviendront de plusieurs continents (France, Afrique, Europe du Nord, Amérique du Nord…) et seront réceptionnés sur plusieurs points d’approvisionnement dont Lavéra (Sud) / Norgal (Le Havre) / AGT (Anvers). De plus, et comme nous l’avons déjà communiqué, aucun de nos produits n’est en provenance de Russie. 

La France manquera-t-elle de gaz cet hiver ?

Peut-être avez-vous entendu les médias évoquer un risque de rupture d’approvisionnement de gaz propane cet hiver ? Les menaces de coupure ne sont pas relatives au gaz propane et au gaz butane mais ne concernent que le gaz naturel en provenance de Russie.

Le gaz naturel et le gaz propane sont deux gaz différents. Le premier est composé de méthane, directement extrait de gisements naturels, acheminé jusqu’aux utilisateurs via des pipelines et le réseau de gaz GRDF. Il s’agit de ce qu’on appelle communément le “gaz de ville”. En Août, les stocks français étaient remplis à hauteur de 90% (1). En cas de coupure du gaz russe, il pourrait donc y avoir un risque de délestage pour les industries les plus consommatrices de gaz naturel.

De son côté, le gaz propane, dont font partie le propane, le butane, le GPLc etc. sont quant à eux produits suite notamment à l'extraction de pétrole ou suite au raffinage du pétrole. 

Livraison gaz propane : comment se faire livrer cet hiver ?

Vous souhaitez vous faire livrer du gaz propane ? Procédez comme à votre habitude ! Les démarches à effectuer restent identiques, y compris dans ce contexte particulier. 

Vous avez opté pour la livraison automatique ? Primagaz s’occupe de tout pour garantir votre confort et la continuité de vos activités, sans risque de rupture.

Si vous avez opté pour la livraison sur commande, rendez-vous sur l’Espace Client Primagaz. Accessible 24h/24, ce service vous permet de commander votre propane en moins de trois minutes. N’oubliez pas de passer commande quand la jauge de votre citerne passe sous la barre des 30% de propane restant. Nous aurons ainsi le temps de vous livrer sereinement ! 

Bon à savoir

Primagaz tient ses clients informés par sms ou email de l'avancée de leur commande étape par étape jusqu'à la livraison. Pour cela, pensez à mettre vos coordonnées à jour sur l’Espace Client Primagaz, rubrique "Mon Compte".

Prix du gaz propane : une hausse contenue


La situation géopolitique de ces derniers mois a eu une incidence notable sur les prix de vente des énergies en général. Pourtant, avec une hausse de 16% entre juin 2021 et juin 2022, le prix de la tonne de propane est un des plus stables du marché*.

Les combustibles “concurrents” du propane ont connu des augmentations de prix bien plus importantes. Voici un tableau récapitulant ces variations.

Variation des prix de vente des différentes énergies disponibles pour les ménages

Énergie Format  Prix 06/2021 en euros HT  Prix 06/2022 en euros HT Taux de croissance 
Gaz propane Pour une tonne 1809,26 (1) 2111,13 (1) +16,68%
Fioul Pour 1000 litres 870,30 (1) 1680,74 (1) +93,12%
Bois (granulés) Pour une tonne (en vrac) 271,00 (2) 381,10 (2) +40,63%
Variations des prix de vente des différentes énergies disponibles pour les professionnels
Énergie Format  Prix 06/2021 en euros HT  Prix 06/2022 en euros HT  Taux de croissance 
Fioul Lourd Pour une tonne 582,52 (3) 862,27 (3) +48,02%

À noter qu’il s’agit des prix des combustibles seuls, calculés à partir de la moyenne des prix constatés chez les fournisseurs, pondérée par les volumes de vente. Si on prend l’exemple du propane, on parle ici du prix du propane livré en citerne avec ou sans compteur pour une consommation annuelle de 1 000 kg ou 13 800 kWh PCS. Ce tarif exclut le prix de mise à disposition et d'entretien de la citerne ainsi que celui du compteur.

On se rend ainsi compte que la hausse du prix du propane est bien inférieure à celles connues pour le fioul domestique et par les granulés de bois, respectivement de 93% et de 40% en un an.

De même, la hausse du propane est trois fois moins importante que celle du fioul lourd à destination des professionnels.

Quelle hausse de prix pour l’électricité et le gaz naturel ? 

À l’heure actuelle, le comparatif des prix entre le gaz propane et l’électricité ou le gaz naturel est faussé. En effet, depuis 2022 et jusqu’en 2023, le gouvernement a décidé de limiter la hausse des tarifs réglementaires de vente d’électricité et de gaz naturel à 4% en moyenne au 1er février 2022. Ce bouclier tarifaire a été adopté à la suite d'une recommandation de la Commission de régulation de l’énergie (CRE), publiée en février 2022. Cette dernière avait informé que pour refléter les coûts et la situation du marché il était nécessaire d'augmenter de 44,5% les tarifs réglementés de vente d’électricité. Sans cette protection, le gaz de ville aurait été à la rentrée deux fois plus cher que ce qu'il était au 1er octobre 2021, selon la CRE. Le marché du propane et du butane n'a pas subi les mêmes conjonctures très haussières que celui du gaz naturel ou de l'électricité, même s'il a pu subir des aléas liés aux tensions très fortes sur les marchés de l'énergie.

  1. Catalogue DIDO - Données mensuelles de l’énergie - Ministère de la Transition Écologie et de la Cohésion des Territoires https://www.statistiques.developpement-durable.gouv.fr/catalogue?page=datafile&datafileRid=daf4715a-0795-4098-bdb1-d90b6e6a568d 
  2. Catalogue DIDO - Données mensuelles de l’énergie - Ministère de la Transition Écologie et de la Cohésion des Territoires : https://www.statistiques.developpement-durable.gouv.fr/catalogue?page=datafile&datafileRid=0bf930dc-bfac-4e6f-a063-ec1774c6d029  
  3. Catalogue DIDO - Données mensuelles de l’énergie - Ministère de la Transition Écologie et de la Cohésion des Territoires : https://www.statistiques.developpement-durable.gouv.fr/catalogue?page=datafile&datafileRid=6615e6e2-7150-457a-998f-91e885afc846  

https://www.prix-carburants.developpement-durable.gouv.fr/petrole/se_cons_fr.htm