Covid 19 : la continuité des approvisionnements et livraisons gaz est assurée. Plus d'infos sur notre page dédiée.

Différences entre gaz naturel et gaz propane

Le gaz propane et le gaz naturel sont 2 gaz différents même s'ils possèdent les mêmes usages. Les différences tiennent principalement dans leurs molécules et la manière de les produire mais aussi dans la façon de les acheminer jusqu'aux usagers.

Aujourd’hui, une majorité des communes Françaises, rurales pour la plupart, ne sont pas desservies par les réseaux publics de gaz naturel (méthane). Ce qui n'empêche pas pour autant leurs habitant d'utiliser le gaz pour se chauffer et cuisiner. Comment ? Grâce au gaz propane, offrant, comme le gaz naturel, un grand confort de chauffe et une simplicité d’emploi. Mais, si le gaz naturel et le propane présentent des similarités d'usage, de matériel, de commodité, ils divergent sur de plusieurs points.

Le gaz propane est-il un gaz naturel ?

La réponse est non !

Si le gaz naturel et les Gaz de Pétrole Liquéfié (GPL), dont le propane, sont des énergies gaz, ils ont des compositions chimiques très différentes. Le gaz propane (GPL) est, comme son nom l’indique, principalement composé de propane. Le gaz naturel est quant à lui composé en grande majorité de méthane.

Pour autant, ces deux gaz possèdent un fort pouvoir de chauffe, une performance énergétique importante et couvrent les mêmes usages domestiques : chauffage, production d'eau chaude sanitaire et cuisson.

En savoir plus : Gaz propane, des avantages identiques au gaz naturel

Gaz propane, gaz naturel : extraction différente

La méthode d’extraction du gaz naturel diverge de celle des GPL, dont le propane : 

  • le gaz naturel fossile est extrait directement d’un champs de méthane, par forage du sous-sol
  • les GPL sont, quant eux, issus de ce processus, ou encore issus de l’extraction et du raffinage du pétrole. Pour schématiser, lorsque du méthane ou du pétrole sont sortis de terre, du propane s’échappe également : il est “récupéré”, puis liquéfié de manière à produire du gaz de pétrole liquéfié (GPL). C’est la même logique qui prévaut lorsque le pétrole est raffiné.

Des biogaz issus de procédés différents

Le méthane, comme le propane, peuvent être issus de sources durables mais toutefois différentes : 

  • le biométhane est issu de la valorisation de déchets organiques (méthanisation)
  • le biopropane est quant à lui produit à partir de déchets industriels recyclés et d’huiles végétales issues de filières certifiées durables (dans le cadre de la production de bio-carburants)

Bon à savoir : le facteur d’émission du biopropane est de seulement 60 g de CO2 (équivalent par kWh, sur cycle de vie), soit : -78 % par rapport au GPL standard et -82% par rapport au fioul*.

*Base Carbone Ademe, Décembre 2020  : sur la base du cycle de vie d’un biopropane issu d’un mix représentatif de biomasse

Propane, méthane : fournisseurs différents

La manière dont le gaz est acheminé jusqu’à votre domicile est très différente selon qu’il s’agisse de gaz naturel (méthane) ou de GPL (propane ou butane).

En savoir plus : Gaz naturel ou gaz propane : usages similaires mais disponibilité différente

L’approvisionnement de votre domicile en gaz naturel

Dans le cas du gaz naturel, il est important de distinguer le fournisseur, du gestionnaire de distribution du réseau de votre commune. 

Vous pouvez choisir le 1er librement depuis le 1er juillet 2007 à la faveur de l’ouverture à la concurrence du marché de l’électricité et du gaz. C'est lui qui se charge d’acheminer le gaz naturel jusqu’à votre domicile une fois que vous êtes raccordé au réseau de gaz dit "de ville".

Le second - GRDF (Gaz réseau distribution France) dans la quasi-totalité des cas - gère le réseau de distribution du gaz naturel. C’est lui qui entretient les "canalisations" souterraines dans lesquelles circule le gaz de ville. C'est aussi lui qui procède au raccordement de votre domicile : concrètement, avant votre emménagement, vous devrez obligatoirement faire appel aux services, payants, d’un gestionnaire de distribution du réseau pour "brancher" votre installation gaz au réseau communal et pour installer un compteur.

En savoir plus : Alternative au gaz naturel : quelles énergies s’offrent à moi ?

L’approvisionnement de votre domicile en gaz propane

Selon que vous utilisiez du gaz en citerne ou en bouteille, vos interlocuteurs seront différents.

Vous êtes (ou souhaitez devenir) consommateur de gaz propane en citerne

Votre fournisseur de gaz propane est votre seul interlocuteur : c’est lui qui raccorde l’installation de votre domicile (chaudière) à la citerne (qu’il peut vous louer) et qui vous approvisionne en gaz via un système de livraison par camion citerne. 

En France, vous avez le choix entre quatre grands distributeurs nationaux : Antargaz, Butagaz, Primagaz et Vitogaz. D’autres fournisseurs, de plus petite envergure, sont par ailleurs implantés localement. 

Vous êtes (ou souhaitez devenir) consommateur de gaz propane en bouteilles

Si vous consommez du gaz en bouteille, vous vous fournissez auprès de distributeurs tels que les stations-services, les supermarchés, les grandes surfaces spécialisées. Il existe forcément un point de vente près de chez vous

 

Gaz naturel et gaz propane : différences de stockage

Le gaz naturel ne peut être stocké : circulant à l’état gazeux dans les réseaux de distribution, il arrive de manière continue jusqu’à votre domicile.

A l’inverse, le propane peut être stocké : 

  • en citerne/cuve 
  • en bouteille
  • en réseau fermé, le cas échéant, souvent pour des lotissements ou des réseaux disponibles via votre commune ou communauté de communes

Le gaz propane en réseau, c’est possible !

Il est tout à fait possible de distribuer du gaz propane dans un cadre collectif : plusieurs clients sont alors desservis via des canalisations enterrées, à partir de la même cuve. Le gaz propane en réseau répond à des exigences identiques à celles du gaz naturel. Il existe 3 900 réseaux de ce type en France, selon France Gaz Liquides.

Variations de prix du propane et du méthane

Il faut savoir que les prix du gaz naturel et celui du gaz propane ne sont pas fixés selon les mêmes règles : 

  • alors que l’État réglemente en partie le prix du premier, ce sont les propaniers (fournisseurs) qui fixent le prix du propane en cuve, en fonction de plusieurs critères (cours du pétrole, état de la demande, alignement sur la concurrence, cours de l'euro et du dollar, coût du transport). Il existe cependant des contrats proposant des prix fixes ou encadrés pour le propane, afin de permettre aux usagers de ne pas subir d'augmentation forte. Pour le propane en bouteille, se sont les distributeurs finaux (stations-essence par exemple) qui décident du prix de la charge de gaz.
  • les prix du gaz naturel varient en fonction des cours mondiaux du gaz, tandis que le prix du gaz propane est influencé par le cours du baril de pétrole brut

Toutefois, leurs variations obéissent à  la même logique, voire à la même saisonnalité : quand la demande de gaz ou de pétrole est forte, les prix augmentent. Quand la demande a tendance à baisser, les prix suivent la même courbe.

En conclusion, malgré des similarités, le gaz naturel et les gaz propane sont bien différents dans leur compositions chimiques, origines, modes de distributions et fournisseurs, stockages, performances… Des différences que conservent aussi leurs versions "bio", tout en permettant à ceux qui optent pour des offres vertes de réduire les émissions de CO2 de leurs foyers.