Plancher chauffant au gaz : tout ce qu'il faut savoir

Installation, fonctionnement et avantages des planchers chauffants au gaz

Chauffage sol par le gaz

Apparue dans les années 60, la technologie de chauffage par le sol n’a eu de cesse de se perfectionner, pour devenir aujourd’hui un des modes de chauffage les plus confortables. Vous êtes tenté par l’installation d’un plancher chauffant dans votre logement équipé au gaz ? Voici ce que vous devez savoir.

Chauffage au sol : comment fonctionne un plancher chauffant au gaz ?

Votre logement dispose (ou disposera, dans le cas d’une construction) d’un système de chauffage central à eau chaude ? Vous avez la possibilité d’installer un plancher chauffant dit “hydraulique”. 

Son fonctionnement est relativement simple. D’abord, un chauffagiste procède à l’installation d’un réseau de tubes hydrauliques, dans lequel circule de l’eau, entre la chape de béton constituant le sol de votre logement et le revêtement choisi. Cette eau va ensuite être chauffée par votre équipement (votre chaudière par exemple).

En circulant dans les tuyaux, l’eau chaude réchauffe votre sol et diffuse la chaleur : plus besoin de radiateurs, c’est votre plancher qui fait office d'émetteur ! 

Il faut savoir que ce système de chauffage est compatible avec de nombreux équipements : les chaudières au gaz, qu’il soit naturel ou propane, les chaudière au fioul, à granulé, les PAC air-eau ou encore les systèmes de chauffage solaire. 

Il s’utilise par ailleurs quelle que soit la performance de votre équipement. Concernant les chaudières, vous pouvez chauffer par le sol avec un système standard, à condensation, à cogénération, etc.

Dans quel logement est-il possible d'installer un plancher chauffant au gaz ?

Bonne nouvelle, tous les logements, appartements ou maisons, peuvent être équipés d’un chauffage par le sol hydraulique, dès lors qu’ils disposent d’un chauffage central à eau chaude. 

Bon à savoir : votre logement ne possède pas de chauffage central à eau chaude ? Il existe également des planchers chauffants électriques. Dans cette configuration, c’est un câble installé dans votre sol qui s’active sous l’effet de résistances.

Avec quel type de revêtement est-il possible d’avoir un chauffage gaz au sol ?

Autre bonne nouvelle : le chauffage au sol est compatible avec une grande variété de revêtements. 

Longtemps on a considéré le carrelage comme la solution reine pour le chauffage au sol. En plus d’être solide, il a l’avantage d’être un très bon conducteur de chaleur.

Mais les fabricants de revêtements ont beaucoup innové ces dernières années, ce qui a conduit à une meilleure compatibilité des linos, des sols PVC souples. Les parquets massifs peuvent également être utilisés avec un chauffage au sol à basse température.

Seul le parquet flottant reste à éviter.

Quels sont les avantages du chauffage gaz au sol ?

Le chauffage par le sol cumule de nombreux avantages, dont le premier reste le confort thermique. Les planchers chauffants diffusent en effet une chaleur homogène, douce et agréable, sans assèchement de l’air. 

Autre avantage non négligeable : vous pouvez réaliser des économies d’énergie. Les sols chauffants hydrauliques fonctionnent à basse température : l’eau est chauffée à moins de 40°C. L’énergie nécessaire pour chauffer est donc moins importante : vos dépenses d’énergie s'amenuisent et vos factures s’allègent ! Sans compter que ce procédé élimine le problème des jambes lourdes, longtemps reproché aux anciennes générations de planchers chauffants.

Enfin, avec un plancher chauffant, plus besoin de radiateurs aux murs : un gain de place intéressant dans les pièces où il est nécessaire d’optimiser le moindre m2 (studio, cuisines, salles de bains). Mais aussi un atout dans les grandes pièces très ouvertes où le nombre de murs est limité. 

Bon à savoir : Certains modèles de planchers chauffants sont réversibles. En permettant la circulation d’une eau froide, ils peuvent devenir, en été, un système de climatisation.

Chauffage au gaz par le sol : combien ça coûte ?

Le prix d’un chauffage au sol dépend principalement de la surface à chauffer. Mais on estime qu’il faudra dépenser entre 70 et 110€ par m2 installé pour bénéficier d’un plancher hydraulique alimenté par une chaudière gaz à condensation.

Il faut par ailleurs savoir que la pose seule d’un plancher chauffant n’est pas aidée par l’État. En revanche, l’achat couplé d’un plancher chauffant et d’une chaudière hautes performances énergétiques ouvre la possibilité de bénéficier de MaPrimeRenov, des Certificats d'Économies d'Énergie (CEE) ou d’un Éco Prêt à Taux Zéro.

Le chauffage gaz au sol possède-t-il des inconvénients ?

Si les avantages du chauffage au sol sont nombreux, trois inconvénients doivent être portés à votre connaissance : 

  • Les réparations d’un système de chauffage au sol sont plus complexes. De plus, il est soumis à un entretien rigoureux : il est indispensable de le faire réviser par un professionnel tous les 3 ans maximum.
  • Le prix d’achat est plus élevé que pour une solution classique avec radiateurs.
  • Il est peu adapté à une utilisation ponctuelle, dans une résidence secondaire par exemple.

A propos des prix au m2 : https://www.quelleenergie.fr/prix-travaux/equipements-annexes/plancher-chauffant

A propos des aides disponibles : 

  • MaPrim'Rénov : https://www.economie.gouv.fr/files/2021-01/GuidemaprimerenovJanvier2021.pdf - p.14
  • CEE : https://www.ecologie.gouv.fr/sites/default/files/16140-5_CEE_4p_A5.pdf
  • Eco Prêt à Taux Zéro : https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F19905

D'autres articles sur les équipements d'une installation gaz