Covid 19 : la continuité des approvisionnements et livraisons gaz est assurée. Plus d'infos sur notre page dédiée.

Choisir parmi les différents types de chaudières gaz

Quel modèle de chaudière gaz pour les besoins de mon foyer ?

Les types de chaudières gaz

L’offre de chaudières gaz recouvre de nombreux modèles et s’articule en deux grandes catégories : les murales et les compactes. Les murales, comme le mot l’indique, s’accrochent au mur et prennent le moins de place ; les compactes se posent au sol et contiennent un réservoir d’eau chaude sanitaire à accumulation. Dès lors, comment s’y retrouver et choisir ?

Le critère principal pour choisir une chaudière gaz : l’eau chaude sanitaire

Contrairement à ce qui pourrait sembler logique, le critère principal à prendre en compte quand vous souhaitez opter pour le bon modèle de chaudière gaz n’est pas le chauffage mais le niveau de confort en eau chaude sanitaire.

Les types de chaudières gaz à la loupe

Murale à micro-accumulation ou accumulation

Pour les chaudières double service (chauffage + production d’eau chaude sanitaire), le premier niveau de confort sanitaire est obtenu avec les chaudières murales à micro-accumulation. Selon le modèle, le débit spécifique varie de 14 l/min jusqu’à 17 l/min. Ce débit continu offre déjà un niveau de confort sanitaire élevé (*** selon la norme EN 13203), suffisant pour alimenter une salle de bains en maison individuelle. L’encombrement de ces chaudières est réduit (environ 40 cm de large seulement) et facilite leur implantation dans la maison, dans une pièce technique ou dans la cuisine.

Pour deux salles de bains, et selon l’intensité de l’usage, il convient de privilégier une chaudière murale avec un niveau de confort sanitaire plus élevé, avec par exemple un ballon d’accumulation à système de charge de quelques dizaines de litres. Résultat : le débit s’échelonne de 16 l/min jusqu’à 21 l/min selon le modèle.

Mais il est encore possible de faire mieux.

Chaudière gaz compacte au sol

Pour un confort en eau chaude sanitaire encore accru, une solution est alors d’opter pour une chaudière compacte de type colonne, à placer au sol. Toutes intègrent un ballon à accumulation, dont la capacité varie selon le modèle de 100 l à 170 l. Le débit est également variable selon les chaudières de 18 l/min à 26 l/min. De quoi répondre aux besoins sanitaires les plus importants : plusieurs points de puisages simultanés ou encore des équipements de balnéothérapie, très gourmands en eau.

Certains équipements prennent aussi en compte le couplage des énergies et sont prévus pour un fonctionnement avec des capteurs solaires thermiques.

Voilà pour les chaudières double service, conçues pour le chauffage et la production d’eau chaude sanitaire.

Penser au ballon d’ECS indépendant de la chaudière gaz

Pour compliquer un peu les choses, on trouve aussi sur le marché des chaudières gaz au sol pour chauffage seul qui peuvent être couplées à un ballon d’accumulation indépendant. Du coup, la capacité du ballon sera fonction des besoins du foyer.

Les chaudières THPE pour tous les types de gaz

Sauf dans certains cas très spécifiques de bâtiments collectifs où il est encore possible d’installer des chaudières bas NOx, toutes les chaudières du marché sont à condensation et à très haute performance énergétique (THPE). Ceci atteste que leur efficacité énergétique saisonnière (ETAS, introduite par la directive européenne écoconception) supérieure ou égale à 92%. Elles peuvent fonctionner avec du gaz naturel, du gaz propane ou du gaz vert (biométhane ou biopropane).

Il existe aussi de nombreuses innovations dans le monde des chaudières. Par exemple, la marque Viessmann a développé une technologie de brûleur unique appelée Lambda Pro Plus. Toutes ces chaudières sont auto-adaptatives sur l’air et le gaz, capables à la fois d’adapter automatiquement la combustion au type de gaz et au débit d’air. L’installateur choisit le type de gaz au moment de l’installation, la chaudière s’occupe du reste.

Choix de la chaudière : l'importance de la connectivité

Aujourd’hui, l’efficacité énergétique passe également par la connectivité. En effet, les chaudières murales sont équipées de régulations à écrans tactiles couleur avec Wi-Fi intégré pour être connectées à Internet. De fait, l’installateur programme la chaudière grâce à un assistant informatique de mise en service ; il peut également être informé des dysfonctionnements éventuels et agir à distance le cas échéant, ce qui est souvent bien pratique et plus rapide. Pour sa part, l’utilisateur peut piloter sa chaudière à distance grâce à une application.

D'autres articles sur le choix du type de chaudière gaz qu'il vous faut