Retour au sommaire

30/01/2024 Actualités

Maison mal isolée : les signes qui ne trompent pas

maison mal isolee les signes qui ne trompent pas
Un bon canapé, un tapis cosy, un lit douillet apportent du confort dans un intérieur. Mais s’il fait froid et humide, difficile de se sentir bien chez soi. C’est votre cas ? Le problème vient peut-être de l’isolation. On vous aide à savoir si votre maison est mal isolée et on vous dit comment y remédier ! 

Comment détecter une mauvaise isolation ?

Reconnaître les symptômes d’une maison mal isolée 

Certains signes peuvent vous mettre la puce à l’oreille. En voici quelques-uns :  

  • vous avez froid alors que le chauffage est allumé et que vous êtes suffisamment couvert ;
  • vous avez l’impression que la chaleur est mal répartie entre les pièces ;
  • vous sentez des courants d’air près des portes et/ou des fenêtres ;
  • vos murs et votre sol sont très froids ;
  • vous entendez anormalement fort les bruits venant de l’extérieur.

Faire réaliser un bilan thermique

Vous trouverez plein d’astuces en ligne pour vérifier la qualité de l’isolation d’un logement comme le test de la bougie.

Le fameux test de la bougie consiste à allumer une bougie sur une zone sensible de votre maison, comme par exemple une fenêtre. Si la flamme frémis, cela signifie que de l'air passe par votre fenêtre. Il faudra donc réfléchir à des travaux d'isolation thermique.

Le moyen le plus sûr et complet reste de solliciter un professionnel pour qu’il effectue un bilan thermique. Cet audit permet, grâce à un ensemble de mesures, d’identifier les éventuels endroits où l’isolation est défaillante. Si votre maison est mal isolée, un professionnel vous donne des conseils pour améliorer son efficacité énergétique.

  • Combien coûte un bilan thermique ? 
    Comptez environ 500 euros pour la réalisation d’un bilan thermique. 

Maison mal isolée : quels sont les risques ?

Le chauffage est inefficace

Une maison mal isolée ne retient pas la chaleur. À peine sortie des radiateurs, celle-ci s’échappe par le toit, les murs, le sol ou encore les fenêtres. De même, l’air froid s’engouffre facilement à l’intérieur. Voilà pourquoi chauffer une maison mal isolée est un vrai casse-tête chinois !

Le budget énergie s’alourdit 

Vivre dans une maison mal isolée coûte cher. Car le réflexe quand il fait froid est de mettre le chauffage à fond. Et ça grimpe vite ! Selon l’ADEME, augmenter la température d’un degré seulement entraîne une hausse de 7 % sur la facture.

Le logement devient insalubre

Surchauffer une pièce humide ou dont les murs sont froids à cause d’une mauvaise isolation crée de la condensation. L'humidité crée des moisissures sur les murs et des acariens qui causent des maladies et des allergies respiratoires.

Une maison mal isolée perd de la valeur

Synonyme de factures élevées, de manque de confort et de travaux à prévoir, une maison mal isolée fait fuir les acheteurs. Sans parler des dégradations causées par l’humidité. Si vous êtes propriétaire, négliger l’isolation de votre logement est un mauvais calcul, que vous souhaitiez vendre ou non.

  • En effet, les logements classés G+ sur le Diagnostic de Performance Énergétique (DPE) sont interdits à la location. À partir du 1er janvier 2025, ce sera au tour des passoires thermiques étiquetées G.

Maison mal isolée : que faire ?

Avant d’en arriver là, rassurez-vous : il y a des solutions, plus ou moins coûteuses en temps et en énergie.

Comment garder la chaleur dans une maison mal isolée ?

Commençons par quelques astuces toutes simples qui vous permettront de réchauffer votre logement à moindres frais :

  • bloquer les courants d’air en installant des boudins de portes et/ou en posant un isolant adhésif sur vos fenêtres ;
  • fermer les volets et tirer les rideaux dès que la nuit tombe (jusqu’à 60 % de déperditions de chaleur en moins !) ;
  • installer des rideaux thermiques ou des double-rideaux notamment sur la porte d’entrée ;
  • placer des réflecteurs de chaleur derrière vos radiateurs pour rediriger le chauffage à l’intérieur de la pièce ;
  • si vous avez des volets roulants, isoler leurs coffrets avec de la laine de roche. 

Mais aussi : 
L’air sec chauffe plus vite. Pensez à aérer minium 10 minutes par jour pour évacuer l’humidité. Après avoir coupé le chauffage bien sûr !

Les travaux d’isolation thermique 

L’idéal, c’est de rénover. Mais par où commencer ? Pour savoir quels artisans contacter et à quelles aides financières vous pouvez prétendre, faites-vous accompagner. 

Les espaces Conseil France Rénov’ ont été créés pour guider les particuliers dans leur projet de rénovation énergétique. Les informations et les conseils donnés sont gratuits et personnalisés. Pour trouver un conseiller proche de chez vous, rendez-vous ici.

N'oubliez pas d'isoler votre maison pour économiser de l'argent et protéger l'environnement. C'est important pour le confort et pour la planète. Vous avez moins besoin de chauffer, ce qui vous permet de réduire l’empreinte carbone de votre logement.