Aller au contenu
Retour au sommaire

23/02/2023 Energie

Sobriété énergétique : quelles mesures pour les particuliers ?

plan sobriete energie radiateur

La sobriété énergétique est essentielle pour préserver notre planète et assurer un avenir durable. En maitrisant notre consommation d'énergie, nous pouvons non seulement réduire notre empreinte carbone et les émissions de gaz à effet de serre de chacun, mais également optimiser notre budget de dépenses énergétiques.

Le 6 octobre 2022, le gouvernement a présenté un Plan de sobriété énergétique pour tenter de diminuer de 10 % la consommation d'énergie nationale d'ici 2 ans. Ce plan s'adresse aux particuliers, aux entreprises et aux collectivités. Il contient des recommandations pour les inciter à adopter les bons gestes et réduire leurs factures d'électricité, de gaz ou de carburant, mais aussi des aides financières pour les aider à tendre vers la sobriété énergétique.

Qu'est-ce que la sobriété énergétique ?

En 2022, la forte hausse du coût de l'énergie a remis l'impératif de sobriété énergétique sur le devant de la scène.

 La sobriété énergétique repose sur une diminution de la consommation d'énergie des ménages et des entreprises, grâce à une prise de conscience collective et un changement de nos modes de vie et de nos usages pour répondre à 3 grands objectifs

  • Economique : faire baisser les factures d'énergie des particuliers, des entreprises et des collectivités pour accroître leurs marges de manœuvre financières.
  • Ecologique : limiter la hausse des températures et respecter l'engagement de la France de réduire de 40% ses émissions de gaz à effet de serre d'ici 2030 par rapport à 1990 (Accord de Paris).
  • Stratégique : réduire notre dépendance aux importations de matières premières et renforcer notre souveraineté énergétique.

Des écogestes concrets pour réaliser des économies d'énergie

Conçu pour anticiper les conséquences du refroidissement des températures sur notre consommation d'énergie, le Plan de sobriété énergétique du gouvernement incite notamment les particuliers à retarder d'environ 15 jours la remise en marche de leur chauffage

Dès l'hiver, les Français sont également invités à adopter plusieurs écogestes mis en avant dans le cadre de la campagne " Chaque geste compte ", tels que : 

  • Limiter à 55°C la température de leur chauffe-eau ;
  • Ne pas dépasser une température de 19°C dans les pièces principales et de 17°C dans les chambres ;
  • Eteindre leurs équipements électriques et électroniques, plutôt que de les laisser en veille ;
  • S'équiper de thermostats programmables. Une prime allant jusqu'à 65 € par ménage, sous réserve d'éligibilité, pour installer un programmateur sur une chaudière existante est possible via le programme de certificats d'économies d'énergie (CEE).

Utiliser leurs appareils électroménagers la nuit ou en dehors des heures pleines (de 8h à 13h et de 18h à 20h).

Réduire la consommation de carburant 

Le Plan de sobriété énergétique soutient la réduction de la consommation de carburant. Il préconise notamment l'utilisation des transports en commun, plutôt que de la voiture, et du train plutôt que de l'avion, pour les trajets professionnels de moins de 4 heures.

Rouler moins vite pour consommer moins

Les agents de la fonction publique utilisant un véhicule de service pour effectuer des trajets professionnels non urgents devront limiter leur vitesse à 110 km/h sur l'autoroute et à 100 km/h sur une voie rapide (contre respectivement 130 et 110 km/h de vitesse autorisée sur ces types de voies).

Ces recommandations restent également valables pour tous les Français, cette baisse de la vitesse permettant de diminuer de 20% la consommation de carburant par trajet.

Encourager le covoiturage

Depuis le 1er janvier 2023, un bonus financier de 100€ par personne est également débloqué pour toute inscription sur une plateforme de covoiturage éligible (BlaBlaCar, Coopgo, Ecov, La roue verte, Mobicoop, Ouestgo, Karos, Klaxit et Ynstant). Une fois inscrit, 25 € sont versés à tout conducteur dans un délai de trois mois suivent le premier covoiturage. Les 75 € restant seront versés dans un délai de trois mois après le 10e trajet.

Pour en bénéficier, vous devez notamment :

  • Etre titulaire du permis de conduire ;
  • Réaliser un premier trajet de covoiturage en tant que conducteur au cours de l'année 2023, puis 9 autres trajets dans les 3 mois suivants.
  • Ne pas voir été bénéficiaire de chèques carburant ou de cartes cadeaux remis dans le cadre d'actions financées par les Certificats d'Economie d'Energie (CEE) ces 3 dernières années.

Favoriser le télétravail des agents publics 

Le plan de sobriété énergétique du gouvernement continue d'encourager le télétravail des agents publics pendant l'hiver afin de limiter les dépenses d'énergie de l'Etat.

En contrepartie, l'indemnisation de télétravail est revalorisée de 15%. Elle s'élève à 2,88€ par jour (contre 2,50€ par jour auparavant) et permet ainsi de mieux faire face à l'augmentation des prix de l'énergie.

Comment concrètement bénéficier des coups de pouce de l'état

Un bonus sobriété pour certains ménages

Les ménages parvenant à diminuer leur consommation d'énergie par rapport à l'an dernier peuvent bénéficier d'un "Bonus sobriété", une prime sur les factures de gaz naturel et d'électricité remises par certains fournisseurs.

Le chèque énergie élargi

Le chèque énergie mis en place par le gouvernement peut permettre de payer un achat de combustible (GPL, fioul, bois ....).

Vous pouvez calculer votre revenu fiscal de référence par unité de consommation (RFR/UC) via les services fiscaux. Pour les ménages situés entre 10 800 € et 17 400 €, vous recevrez un chèque énergie de 100 €, et pour tous les bénéficiaires du chèque énergie 2022, un complément de 200 € a été attribué.

Pour en savoir plus et pour en bénéficier, toutes les informations se trouvent sur le site Chèque Energie mis en place par le gouvernement.