Aller au contenu
Retour au sommaire

19/04/2024 Cuisine au gaz  | Guide & Astuces

Voyage en camping-car : 5 choses à faire avant de partir

voyager en camping car couple a la montagne
Ça y est, vous vous lancez ? Vous partez à l’aventure à l’occasion de votre voyage en camping-car ? Pour être serein sur les routes, quelques préparatifs s’imposent. On vous partage 5 choses auxquelles penser avant de mettre les gaz. À vos notes !

1. Repérer les aires de stationnement

Vous savez où vous allez : votre itinéraire est tracé et les points d’étape de votre roadtrip sont choisis. Mais vous êtes-vous renseigné sur les endroits où vous pourrez vous garer pour passer la nuit ?

Le faire au dernier moment est risqué, que votre voyage en camping-car ait lieu en France ou ailleurs. Chaque pays et même ville a ses propres règles sur le sujet.

Mieux vaut donc prendre le temps d’explorer les options (aire de stationnement, pleine nature, jardin d’un particulier, etc.) depuis votre canapé. Préférez les sites aux supports papiers, ils sont régulièrement mis à jour.

  • Bon à savoir :
    Plusieurs plate-formes et applications permettent de réserver un emplacement à l’avance. 

2. Vérifier que vous êtes bien équipé pour votre voyage en camping-car

Vous prévoyez de tout faire (dormir, vous laver et manger) à bord de votre véhicule ? 

Pour préparer votre voyage en camping-car, dressez une check-list du strict nécessaire « pièce » par « pièce ».

Cuisine, chambre à coucher, WC, salle de bains, comme à la maison ! 

N’oubliez pas la cabine (le poste de conduite) et les outils pour votre véhicule. Avant le grand départ, faites le tour du camping-car en cochant chaque élément de la check-list et complétez si besoin.

  • Quels sont les indispensables dans un camping-car ?
    Une trousse de secours, vos papiers et ceux du véhicule, des cales (pour mettre le camping-car à l’horizontal), un tuyau d’arrosage, un couteau suisse et une lampe de poche.

3. Optimiser l'organisation du véhicule

Les inconvénients d’un camping-car ?

  • l’espace est limité.
  • le véhicule bouge.

Pour ces 2 raisons, rien ne doit traîner. Rangez astucieusement chaque objet dans un endroit fermé (placard, tiroir, etc.) ou calez-le.

La règle d’or : le plus lourd en bas, le plus léger en haut. Les accessoires malins comme les crochets, les ventouses, les filets de rangement et les barres aimantées vous simplifieront la tâche.

Utilisez-les pour suspendre un maximum de choses sur les murs, les portes et au plafond. 

  • Comment ranger ses vêtements en camping-car ?
    Pour que vos habits se fassent discrets, vous pouvez vous inspirer de la technique de pliage à la verticale KonMari. Gain de place garanti !

4. Contrôler les réserves avant un voyage en camping-car

D’eau

Le réservoir d‘un camping-car contient généralement une centaine de litres d’eau. Sachant qu’on estime qu’une personne en consomme 15 à 20 par jour (douche, vaisselle). Calculez la quantité d’eau à prendre en tenant compte :

  • du nombre de participants au roadtrip ;
  • de la durée de votre voyage en camping-car. 

L’eau est beaucoup plus chère sur les aires qu’à la maison. Pour faire des économies, vous pouvez emporter un jerrican plein mais attention à ne pas vous surcharger. Optez pour un modèle de 20 litres maximum, facile à remplir par exemple dans une fontaine.

De gaz

13 kg est le format idéal de bouteille de gaz pour un voyage en camping-car. Ce volume occupe tout l’espace du compartiment dédié à l’intérieur (butane) ou l’extérieur (propane) du véhicule et assure une bonne autonomie : 

  • 54 heures pour le chauffage et l’eau chaude.
  • 45 heures pour la cuisson et l’eau chaude.
  • 133 heures pour la cuisson (au four).
  • 35 heures pour le froid.

Si vous êtes sûr de devoir vous chauffer et que vous avez assez de place, prenez une 2e bouteille et raccordez-les ensemble. Vous pouvez coupler deux bouteilles avec un coupleur-inverseur.

Sachant qu’en cas de besoin, vous pourrez toujours vous ravitailler en magasin ou dans un distributeur automatique de gaz.

  • Vous partez à l’étranger ? Si possible, faites le plein. Les modèles de bouteilles de gaz n’étant pas forcément les mêmes, la recharge peut rapidement virer au casse-tête !

5. Se familiariser avec le camping-car

Vous avez choisi un véhicule léger qui se conduit grâce à un Permis B ? Programmez plusieurs petits trajets autour de chez vous, sur des routes que vous connaissez bien.

Cette technique vous permet de vous habituer au gabarit et au poids du véhicule, très différents de ceux d’une voiture. Entraînez-vous également à vous garer et à accélérer pour appréhender la prise au vent.

Enfin, pensez à noter la hauteur du véhicule sur un post-it et collez-le sur le pare-soleil intérieur. Cette astuce vous épargnera des sueurs froides pendant votre premier voyage en camping-car.

Vous savez maintenant ce qu’il vous reste à faire pour être fin prêt ! Quelques dernières recommandations de sécurité pour la route : 

  • vérifiez le poids total en charge de votre véhicule.
  • faites contrôler l’état de vos pneus.
  • assurez-vous que vos appareils électroménagers au gaz fonctionnent correctement. Si vous ne les avez jamais utilisés, testez-les !

Vous savez maintenant ce qu’il vous reste à faire pour être fin prêt. Bon voyage !