Clients compteurs : des difficultés techniques affectent l'émission de vos factures. Nous mettons tout en œuvre pour qu’elles soient prochainement disponibles dans votre Espace Client et envoyées par courrier. Merci de votre patience et de votre compréhension. Plus d’information sur votre Espace Client.
un désherbeur thermique marchant avec une bouteille de gaz qui brûle une mauvaise herbe avec la flamme du gaz

Désherbeur thermique gaz

Professionnels : 4 raisons de passer au désherbeur thermique gaz !

Le retour du printemps signe bien souvent avec lui celui des mauvaises herbes, autrement appelées adventices. Maraîchers, collectivités, professionnels de toutes tailles, vous voulez entretenir vos allées, vos terrasses pavées ou vos bordures, vos parterres ou vos massifs, vos pelouses voire vos potagers ? Si vous ne souhaitez pas utiliser de produits chimiques pour traiter les mauvaises herbes envahissantes, le désherbage thermique est peut-être fait pour vous. Tous les avantages du désherbage thermique dans cet article.

Le désherbage thermique en quoi ça consiste ?

Le désherbage thermique suit un principe simple : approcher une source de très forte chaleur au-dessus des végétaux à éliminer (à environ 10 cm), pendant une à deux secondes. Durant ce court laps de temps, un choc thermique violent se crée. Grâce à lui, les cellules végétales éclatent,  ce qui provoque, à terme, la mort des mauvaises herbes.

On distingue deux outils de désherbage thermique

  • Le désherbeur thermique électrique : adapté aux petites surfaces à désherber, le désherbeur thermique électrique se branche simplement sur le secteur. Attention cependant : il est inutilisable par temps de pluie. Il ne convient donc pas nécessairement aux professionnels.
  • Le désherbeur thermique à gaz : ce type de désherbeur est raccordé à une bouteille de gaz, laquelle est transportée dans un sac à dos spécifique ou dans un chariot. Autrement appelé désherbeur à flamme, il est le plus répandu et le plus adapté aux besoins des professionnels.

4 raisons d'adopter le désherbeur thermique gaz

Désherbeur thermique, synonyme d'efficacité

De nombreux maraîchers bio utilisent de façon professionnelle le désherbage thermique. Pourquoi ? Pour son efficacité. La chaleur diffusée par l’appareil (au moins 900 degrés) provoque l'affaissement de la plante dans les 20 minutes.

La plante se dessèche en seulement deux ou trois jours. À terme, l'adventice meurt, puisque l'effet thermique est également efficace sur les racines.

Un impact maîtrisé sur l’environnement

Le désherbage thermique est aussi l'outil parfait pour entretenir le jardin de vos clients de façon plus écologique, sans utiliser de produits chimiques.

En effet, le désherbeur thermique au gaz se suffit à lui-même, pas besoin d'utiliser des produits chimiques. Le désherbage chimique, quant à lui présente une certaine toxicité.

Désherbage thermique : une méthode pratique et ergonome

Contrairement au désherbage thermique électrique, la méthode au gaz peut être utilisée par tous les temps, ce qui inclut les jours pluvieux. Mais là n'est pas son seul atout pratique !

Le désherbeur thermique au gaz fonctionne aussi bien avec du butane que du propane. On notera tout de même un avantage au propane qui produit une flamme plus puissante. Il bénéficie en outre d'une autonomie de 3 à 6 heures environ.

Enfin, l’utilisation d'un désherbeur thermique au gaz dispense du binage ou du sarclage :  un véritable gain de temps  pour l'entretien de ses espaces verts.

À noter que le désherbeur thermique au gaz est par ailleurs un outil ergonomique. Sa manipulation ne requiert pas d’être courbé. De ce fait, peut être bénéfique dans la prévention des douleurs dorsales et des troubles musculo-squelettiques (TMS).

Le coût maîtrisé du désherbage thermique

Un désherbeur thermique coûte, à l'achat, aux alentours de 100 à 250 €. Toutefois, cet investissement peut être amorti compte-tenu de la durée de vie de l'appareil.

Désherbeur thermique : les précautions d'emploi

Si le désherbage thermique au gaz a de nombreux avantages, il a recours à une flamme. C'est pourquoi quelques mesures de sécurité s'appliquent. Son usage en zones sujettes aux incendies est par exemple très réglementé, voire interdit en été.

De plus, ce matériel embarque des bouteilles de gaz. Veillez donc à ne jamais approcher le désherbeur thermique d'un matériau inflammable. Notez également que les bouteilles de gaz doivent être stockées en position verticale, dans un endroit ventilé à l'abri du soleil.

Aussi, le désherbage thermique nécessite une certaine habileté. L’efficacité sera par exemple décuplée si l’intervention a lieu lorsque les plantes sont encore jeunes.

Par ailleurs, les plantes ne doivent pas être brûlées, au risque de les voir repousser de plus belle.

Les plantes à racines profondes (chiendent), à racines pivot (pissenlit) ou encore les plantes rampantes (lierre terrestre) peuvent être un peu plus résistantes à la méthode : plusieurs passages devront être envisagés. Enfin, il est nécessaire de planifier un passage bisannuel, au printemps et en automne.

Quelle bouteille de gaz utiliser avec un désherbeur thermique

Pour alimenter votre désherbeur thermique, vous pouvez tout à fait utiliser du butane ou du propane. En effet, les désherbeur thermiques sont compatibles avec une bouteille de gaz butane ou de gaz propane.

Toutefois, la flamme de votre désherbeur thermique sera plus puissante avec une bouteille de gaz propane.

En ce qui concerne les accessoires de raccordement, il sera nécessaire d'utiliser un détendeur avec une bouteille de gaz propane. Avec du gaz butane, il suffit simplement de visser le tuyau en prise direct sur la bouteille.

Ce qui est intéressant avec un désherbeur thermique au gaz, c'est son aspect pratique et facile à transporter. Il est donc conseillé d'utiliser un modèle de bouteille de gaz peu encombrant, comme par exemple notre Twiny ou la bouteille de propane 13 kg