Aller au contenu
Retour au sommaire

28/05/2024 Usages du gaz

Tout savoir sur l'anti-moustique au gaz

anti moustique au gaz efficace pour cet été
Ras-le-bol des soirées d’été gâchées par les moustiques ? Il est temps d’agir ! D’autant que sous l’effet du réchauffement climatique, les périodes d’activité des nuisibles s’étendent. Ils s’invitent désormais dans les jardins pour piquer dès avril et jusqu’en novembre. On vous présente une solution aussi efficace que simple à mettre en place : l’anti-moustique gaz.

Anti-moustique au gaz : comment ça marche ?

Les moustiques sont attirés par l’odeur de notre peau et le CO2 que nous rejetons. Pour les piéger, l’appareil imite la respiration humaine en transformant le gaz en CO2 et en diffusant des phéromones appelées attractifs.

Persuadés d’avoir trouvé une cible à piquer, les moustiques se dirigent vers l’appareil qui les aspire dans un filet rigide. Ils finissent par y mourir de déshydratation. 

Il existe 2 types d’attractants : 

  • le R-Octenol pour les moustiques communs ;
  • l’Atrakta (anciennement Lurex) pour les moustiques tigres. Il permet notamment de se protéger des virus dont ils peuvent être porteurs comme Zika, la dengue ou encore le chikungunya.

Les 2 attractants sont combinables dans un même appareil.

  • Important
    L’anti-moustique gaz cible uniquement les moustiques et les moucherons piquants. Les insectes pollinisateurs tels que les abeilles, les papillons ou les coccinelles n’y sont pas réceptifs.

Anti-moustique au gaz : quels sont les avantages ?

Premier point fort : son efficacité.

Si vous utilisez l’anti-moustique au gaz en continu, l’action de l’appareil stoppera le cycle de reproduction des nuisibles au bout de 4 à 6 semaines. Vous serez ainsi débarrassé d’une bonne partie de la population locale.

De plus, selon les modèles, l’appareil couvre une surface de 500 à 4000 m2. Il est généralement équipé de roues lui permettant d’être déplacé, ce qui en fait la solution parfaite pour les grands jardins.

Autre atout : les attractants diffusés par l’appareil sont des produits inodores et non toxiques. Vous n’avez donc rien à craindre pour votre santé, celle de vos enfants et vos animaux de compagnie.

Enfin, l’anti-moustique gaz est silencieux et fonctionne quelle que soit la météo. Vous pouvez le laisser allumé dans le jardin sans avoir à vous en préoccuper.


Pro de l'hôtellerie-restauration ?

Pensez à l'anti-moustique au gaz pour vos extérieurs. Vos clients apprécierons de passer de belles soirées d'été loin des moustiques.

Quel gaz est utilisé dans l'anti-moustique ?

L’appareil doit être alimenté avec une bouteille de GPL. Le propane, qui se stocke à l’extérieur car il résiste à des températures allant jusqu’à – 44 °C, est idéal. Mais certains modèles fonctionnent grâce au butane.

Une bouteille de gaz de 13 kg vous offrira plusieurs semaines de tranquillité. Les plus petits volumes sont vivement déconseillés en raison d’une pression trop faible pouvant entraîner des pannes de l’appareil.

  • Le bon réflexe
    Ayez toujours une bouteille de propane d’avance. Cela vous évitera d’être à court de gaz en pleine soirée !

Où acheter un anti-moustique au gaz ?

Vous en trouverez sous le nom de pièges à moustiques dans :

  • les enseignes de grande distribution spécialisée ;

  • les magasins de bricolage et de jardinage ;

  • certains sites qui vendent des produits anti-moustiques. 

Combien coûte un anti-moustique au gaz ? Comptez entre 500 et 1500 euros en fonction des marques et des modèles. 

Où placer l'anti-moustique gaz ?

L’idée est d’installer l’appareil entre la zone où les moustiques se reproduisent (bassins, buissons, etc.) et celle où vous vivez.

Pour obtenir les meilleurs résultats, choisissez un endroit :

  • situé sur une zone plane, à une 15aine de mètres de la zone de vie (le but étant que les moustiques soient attirés par le piège et non par vous) ;

  • éloigné de la terrasse ou de la piscine ;

  • ombragé et humide.

Attention à ne pas cacher le piège à moustiques car les insectes nuisibles ont besoin de le voir. 

Comment entretenir un anti-moustique gaz ?

L’entretien de l’appareil est très peu contraignant. Il vous suffit de :

  • vider et nettoyer le filet à moustiques lorsqu’il est à moitié rempli.

Avec ou sans anti-moustique gaz, il y a une astuce à connaître pour limiter la prolifération des insectes nuisibles : ne jamais laisser d’eau stagnante dans le jardin.

Cela implique quelques petits gestes au quotidien comme :

  • vider les coupelles, les dessous de pots et les jardinières ;

  • ramasser les fruits tombés ;

  • arroser avec parcimonie ;

  • retourner l’arrosoir, le sceau et la brouette.

Vous voilà paré pour passer de belles soirées sans être dérangé !