Combien de temps dure une cuve de gaz ?

La durée de vie des citernes de gaz aériennes et enterrées en détails

Durée de vie d'une citerne de gaz

Pour vous chauffer au gaz propane, vous devez faire un choix entre deux types de réservoirs : une citerne aérienne ou une citerne enterrée. Mais quelle est la durée de vie respective de ces deux cuves ? Et quels éléments peuvent impacter cette durée de vie ?

La durée de vie d'une citerne de gaz aérienne

Vous avez une citerne aérienne pour stocker votre gaz propane ? Sachez que vous pouvez compter sur une durée de vie d'environ 30 ans. 

Cette durée de vie est une moyenne : en fonction des conditions climatiques de votre région, le vieillissement de la citerne peut être plus ou moins accéléré. Mais rassurez-vous, tout est fait pour limiter l'impact des éléments sur une citerne aérienne.

Par exemple, l'Arrêté du 30 juillet 1979 prévoit que toutes les citernes de gaz hors-sol soient recouvertes d'une peinture blanche ou beige. Les couleurs claires sont peu absorbantes et permettent de réfléchir les rayons du soleil : la citerne est donc protégée du soleil ainsi que de la chaleur.

De même, les citernes de gaz aériennes sont traitées anti-corrosion et anti-rouille pour les protéger de la pluie et de l'humidité.

Augmenter la durée de vie d'une citerne aérienne : l'entretien

Pour maintenir une citerne aérienne en bon état, l'entretien est un élément central. Certaines opérations obligatoires de maintenance ont d'ailleurs pour but de favoriser la durabilité des citernes. C'est notamment le cas : 

  • des contrôles de l'état de la citerne et de la sécurité de son environnement à chaque passage du livreur
  • des contrôles techniques périodiques à réaliser tous les 40 mois, à votre charge si vous êtes propriétaire de la citerne, ou à la charge du propanier dans le cadre d'un abonnement et d'un contrat de location de citerne
  • des maintenances spécifiques non comprises dans l'abonnement, que vous pouvez retrouver dans le Livret des Services de votre propanier.

Mais il existe d'autres gestes pour améliorer la durée de vie d'une citerne aérienne au quotidien : 

  • lors de l'installation, veillez à trouver un emplacement protégé, si possible dans un coin ombragé ou encore coupé du vent. Dans le cas où cela serait impossible, n'hésitez pas à installer par la suite un claustra, ou une haie naturelle... Non seulement vous protégez votre citerne des éléments, mais en plus, vous pouvez en profiter pour camoufler esthétiquement votre citerne aérienne !
  • pensez à dégager régulièrement votre réservoir de tous les branchages, pétales... qui peuvent s'accumuler autour ou sur elle
  • inspectez votre cuve afin de vérifier l'apparition de mousses ou autre... et lessivez (ou faites lessiver) votre citerne aérienne si nécessaire. 

Bon à savoir : si vous constatez une dégradation quelconque sur votre citerne, prévenez sans tarder votre propanier. Seul un technicien peut par exemple repeindre votre citerne, si son état le nécessite, à l’occasion de la visite périodique.

Combien de temps dure une citerne de gaz enterrée ?

Vous pensez opter pour l'enfouissement de votre citerne ? Dans ce cas, vous pouvez compter sur une durée de vie supérieure à celles des réservoirs hors-sol : plus de 40 ans !

Même si les citernes enterrées sont moins concernées par les aléas climatiques, leur conception les rend néanmoins à l'épreuve :  

  • des chocs mécaniques ou thermiques grâce à leur revêtement antichoc époxy 
  • de l'agressivité des sols et des micro-organismes par un traitement anticorrosion

Par ailleurs, les citernes enterrées sont dotées soit d'une protection cathodique (citernes simple parois) soit d'un système de détection de l'humidité (citernes doubles parois) pour les protéger des effets indésirables de la condensation. A noter que la cathode doit être remplacée régulièrement, ce qui implique de creuser pour mettre à jour votre citerne. Les jauges d'humidité sont quant à elles très pérennes.

Comment préserver sa citerne de gaz enterrée pour augmenter sa durée de vie ?

Pour préserver le réservoir des chocs mécaniques ou thermiques, l'installation est primordiale, et plus particulièrement le choix de la terre utilisée pour remblayer le trou creusé à cette occasion. 

Dans la majorité des cas, la terre retirée par le génie civil pour installer la citerne enterrée peut être réutilisée. Toutefois, en présence d'une trop grande quantité de cailloux ou de roches, il vous sera recommandé de remblayer avec du sable ou un autre matériau meuble. Vous limiterez ainsi le risque de chocs.

De plus, l'entretien d'un réservoir enfoui n'est pas à négliger si vous souhaitez augmenter sa durée de vie. 

Comme pour les citernes aériennes, l'entretien obligatoire participe à la durabilité de votre équipement. Là encore, le livreur vérifie quelques points de sécurité (le manchon isolant ; le limiteur de pression ; le détendeur gaz ; le robinet de départ gaz ; le clapet de reprise ; la jauge magnétique ; le double clapet d’emplissage) à chacun de ses passages. Enfin, un contrôle technique plus approfondi est réalisé tous les 40 mois. 

L'entretien d'une citerne, qu'elle soit aérienne ou enterrée, joue donc une part importante dans la prolongation de sa durée de vie. Un entretien largement simplifié en souscrivant un abonnement : en restant locataire de votre citerne, c'est à votre propanier de se charger de sa maintenance ! De même qu'il est responsable du remplacement de votre réservoir si ce dernier doit être changé.

À propos de la durée de vie d'une citerne aérienne :

À propos de la durée de vie d'une citerne enterrée : https://le-propane.fr/citerne-propane/citerne-gaz-enterree/

D'autres articles sur la définition d'une citerne de gaz