Aide et conseils

Questions fréquentes

autour du GPL carburant

Le GPLC en détails

Pas plus que de rouler à l’essence. Si il était dangereux, il ne serait ni autorisé en France, ni dans le monde !
La majorité des pays européens distribue du GPL Carburant selon la norme EN 589, qui encadre la composition du GPL. Cependant, il faut  être vigilant au type d’adaptateur GPL en vigueur dans le pays, pour faire votre plein. En effet, il existe 4 systèmes de remplissage (coupelle) différents selon les pays.

Plus d'informations sur le site du CFBP.
Le parc de véhicules GPL a augmenté depuis ces dernières années. Ainsi, cela va permettre de dynamiser le marché de l’occasion et de faciliter la revente. Comme les autres véhicules, ils possèdent un argus officiel garantissant l’évaluation la plus juste sur le marché.
Non ! Dans la grande majorité des cas, l’équipement est à la place de la roue de secours et préserve ainsi toute la capacité du coffre.
En cas d’incendie, la chaleur entraîne une augmentation de pression à l’intérieur du réservoir. Devenue obligatoire depuis 2001, la soupape de sécurité permet de lâcher la pression à l’extérieur du véhicule et empêche ainsi tout risque de surpression. Ainsi, il est possible de stationner dans les parkings publics et dans la plupart des parkings privés (les exploitants décident de l'accès ou non).
Pour les réservoirs GPL automobiles installés à partir du 01 janvier 2000 et homologués R67-01, il n’y a pas à ce jour d’obligation de contrôle. Cependant, il est recommandé par les constructeurs de faire contrôler annuellement votre véhicule.

Une autre question ?

Toutes nos FAQ