Primagaz dévoile sa future offre de BioGPL au service de la transition énergétique

Primagaz annonce qu’il commercialisera du BioGPL en France à partir de mars 2017 sur les marchés de la carburation, de l’habitat neuf et de la rénovation d’habitat social. Le BioGPL est un gaz de synthèse très faiblement émetteur de CO2. Sa mise sur le marché apporte une réponse simple et économique aux enjeux de la transition énergétique.

Gaz de synthèse, et non énergie fossile, le caractère bio de ce GPL découle des éléments qui interviennent dans sa fabrication. Il est produit à partir de matières premières renouvelables, principalement issues d’huiles et de déchets végétaux. Le BioGPL est produit par la société Neste, à Rotterdam. Primagaz France bénéficie d’un accord exclusif qui a été conclu entre SHV Energy, sa maison mère, et Neste. La France figure parmi les 8 pays européens, avec le Benelux, le Danemark, l’Allemagne, la Grande Bretagne et l’Irlande, identifiés pour la distribution de cette énergie innovante.

Le bio carburant de la mobilité durable

A l’heure où Paris met en place des mesures de restriction de circulation visant notamment les véhicules anciens roulant au diesel, les véhicules GPL se trouvent conforter comme une des meilleures alternatives. L’arrêté du 21 juin établissant la nomenclature des véhicules en fonction de leur émission de polluants atmosphériques les positionne dans la catégorie 1, quelle que soit leur date d’immatriculation.

L’introduction du BIO GPL sur le marché permettra d’inscrire le GPL dans une dynamique encore plus favorable, contribuant ainsi à réduire l’impact carbone et les émissions de particules dans le marché français.

L’énergie des bâtiments vertueux

Utilisé comme combustible, le BioGPL anticipera, de fait, les évolutions à venir de la réglementation environnementale RE 2018 et la Réglementation Bâtiment Responsable RBR 20. « Sur l’ensemble de son cycle de production et d’usage, le BioGPL émet jusqu’à 80% de CO2 de moins que le GPL, déjà moins émissif de 20% que le fioul selon l’Ademe. Le BioGPL est donc la nouvelle énergie qui permettra d’accélérer la transition énergétique des territoires », explique Steven Sels, directeur général de Primagaz.

Déjà présent dans 10 millions de foyers en France, le GPL permet dès aujourd’hui d’atteindre les niveaux de performance des labels Bâtiment basse consommation ou Haute Qualité environnementale, RT 2012.

En mai dernier, lors du dernier séminaire des forces vives de la LCA, Primagaz partenaire de la LCA FFB - union affiliée à la Fédération Française du Bâtiment et regroupant les constructeurs de maisons individuelles, les promoteurs immobiliers et les aménageurs lotisseurs - a profité de cette tribune nationale pour annoncer officiellement la livraison des premiers programmes pour mars 2017 en BioGPL.

Avec le lancement du BioGPL Primagaz continue d’innover pour accompagner les professionnels de la construction afin de répondre aux attentes de leurs clients pour une meilleure efficacité énergétique au travers d’une solution simple et économique.