[Situation sanitaire Covid19] Nous mettons tout en oeuvre pour assurer la continuité de l'approvisionnement en gaz de nos clients / + d'infos

Magazine Ma Terre
Mon énergie
Retour au sommaire

Conso Lecture : 3 min 16/03/2020

Comment faire en sorte que mon budget énergie n’impacte pas mon budget global ?

Budget énergie
En 2017, les ménages français ont dépensé en moyenne 1 519 € en énergie pour leur logement. Un budget conséquent qu’il est possible de réduire. On vous explique comment réaliser ces économies d’énergie.

Le budget des ménages : quelle place pour l'énergie ?

27 % du budget des ménages sont consacrés au logement. Il s’agit du plus gros poste de dépenses, suivi par les transports (14 %), puis l’alimentation et boissons non alcoolisées (13 %).

Outre les charges, le prix du loyer ou du prêt immobilier, les dépenses consacrées au logement comprennent les consommations énergétiques pour : le chauffage (66 % des dépenses énergétiques), les appareils électriques et électroniques (17 %), la production d’eau chaude sanitaire (11 %) et la cuisson (5 %).

En réalisant des économies d’énergie, vous pourrez consacrer davantage de budget à vos loisirs par exemple. Sans oublier que vous réduisez votre empreinte carbone.

Quelques astuces pour économiser l’énergie et alléger votre budget

Vous souhaitez faire baisser vos factures d’énergie ? De simples habitudes quotidiennes peuvent vous y aider !

Maîtrisez votre consommation de chauffage :

  • Baissez le chauffage de 1° : - 7 % de consommation d’énergie.
  • En cas d’absence prolongée, mettez le chauffage en mode hors gel.

Chaque Français consomme 143 litres d’eau potable par jour. Réduisez la facture :

  • Coupez l’eau dès que vous ne l’utilisez pas, pendant le brossage de dents ou le rasage par exemple.
  • Réparez les fuites : une chasse d’eau qui fuit gaspille plus de 600 litres par jour.
  • Limitez le débit de l’eau : avec un mousseur sur le robinet (- 30 à 50 % du débit) ou une douchette économe (jusqu’à 75 % d’économie d’eau).

Chaque foyer possède près d’une centaine d’appareils électriques et électroniques, leur consommation a augmenté de 40 % depuis 1990. Adoptez les bons réflexes :

  • Ne laissez pas vos appareils en veille : environ 80 € d’économie par an.
  • Éteignez les lumières quand vous quittez une pièce et préférez les lampes à LED.
  • Dégivrez régulièrement le réfrigérateur et le congélateur.
  • Préférez les cycles « Éco » du lave-vaisselle et du lave-linge.
  • Pour vos achats, choisissez les équipements les mieux classés sur l’étiquette énergie.

Aller plus loin avec un projet de rénovation énergétique

Le chauffage représentant les deux tiers de la consommation d’énergie d’un logement, des travaux de rénovation vous permettront d’alléger votre budget énergie.

Dans une maison non isolée, la chaleur s’échappe à l’extérieur. Vous perdez en euros et en confort, tout en contribuant à augmenter vos émissions de gaz à effet de serre. Tout projet de rénovation énergétique doit donc commencer par l’isolation de votre logement. L’isolation de la toiture est la plus rentable : 25 à 30 % des pertes de chaleur s’effectuant par le toit (pour une maison non isolée, construite avant 1974).

Pensez ensuite à changer de chaudière pour un appareil à très haute performance énergétique. Les derniers modèles de chaudières à condensation gaz consomment jusqu’à 20 % de moins que les modèles standards modernes.

Et pourquoi ne pas changer d’énergie ? Vous pouvez également combiner plusieurs sources d’énergie, en installant par exemple une pompe à chaleur ou des capteurs solaires thermiques. Ces systèmes font appel à des énergies renouvelables peu coûteuses à l’usage, même si l’investissement reste élevé. Ils peuvent être couplés à votre chaudière, cette dernière continuant à assurer vos besoins de chauffage et d’eau chaude sanitaire en cas de températures extérieures trop basses ou d’ensoleillement insuffisant.

Rendez-vous sur le site FAIRE pour découvrir les primes et les aides disponibles pour vous aider à mener vos travaux de rénovation énergétique.

Source CEREN : « Secteur résidentiel - Suivi du parc et des consommations d’énergie » juillet 2017

Source SDES : « Chiffres clés de l’énergie » édition 2019. https://www.statistiques.developpement-durable.gouv.fr/sites/default/files/2019-09/datalab-59-chiffres-cles-energie-edition-2019-septembre2019.pdf

Source ADEME https://www.ademe.fr/sites/default/files/assets/documents/guide-pratique-economiser-eau-energie.pdf