Magazine Ma Terre
Mon énergie
Retour au sommaire

Conso Lecture : 4 min 10/04/2020

Les bonnes pratiques pour utiliser sa chaudière gaz

Zoom sur une chaudière gaz
Une chaudière gaz peut être un équipement de chauffage très efficace, encore faut-il savoir comment l’utiliser au mieux ! Voici les informations essentielles pour bien régler sa chaudière et ainsi réaliser des économies d’énergie, tout en assurant un confort optimal.

4 points sont importants : 

  • Le réglage de la pression
  • La température eau chaude / chauffage
  • La programmation jour / nuit et en cas d’absence
  • L’entretien pour optimiser la performance

Le réglage de la pression

Le premier réglage important pour assurer le bon fonctionnement de sa chaudière concerne l’ajustement de la pression d’eau dans le circuit de chauffage. Cette pression doit être ajustée en fonction du type de logement. Pour un appartement, on réglera la pression à 1 bar, alors que pour une maison avec un étage, il sera plutôt conseiller de définir la pression a 1,5 bar. En général, vous pouvez consulter cette information sur le devant de la chaudière soit avec un indicateur à aiguille ou par l’interface électronique. Si la pression est trop élevée, cela peut générer le déclenchement de la soupape de sécurité. A l’inverse, si la pression est trop faible, la chaudière peut se mettre en sécurité et s’arrêter. 

La température de l’eau chaude et du chauffage

Un autre point essentiel est le réglage de la température pour le circuit de chauffage et pour l’eau chaude sanitaire. Ces réglages pour votre chaudière gaz sont d’autant plus importants pour une chaudière gaz à condensation, car plus les températures seront faibles, plus la performance de la chaudière sera élevée !

Température du circuit de chauffage

Le réglage de la température d’eau du circuit de chauffage doit être réalisé en fonction du type d’émetteurs et du niveau d’isolation du logement. Pour des radiateurs haute température, la température peut atteindre jusqu’à 80°C. Mais si vous avez des radiateurs moyenne ou basse températures, il est important de bien baisser ce réglage ; ce qui permettra d’augmenter la performance de votre chaudière.

  • Radiateur moyenne température : en général entre 45 et 60 °C
  • Radiateur basse température : en général entre 35 et 45 °C

Si une sonde extérieure est présente dans l’installation, le réglage de la température du circuit de chauffage ne sera pas possible par les particuliers. Vous devrez donc faire appel à un professionnel pour réaliser ce réglage.

Température de l’eau chaude sanitaire

Le réglage de la température d’eau chaude sanitaire joue également un rôle important pour la performance du système de chauffage. Un réglage  entre 45 et 50°C est recommandé pour garder un pouvoir de dégraissage pour votre vaisselle manuelle, sans impacter trop fortement la performance.

La programmation du thermostat

Le thermostat d’ambiance est votre prochaine arme pour optimiser votre système de chauffage. Deux réglages importants peuvent être réalisés :

  • Mettre en place un abaissement de température la nuit.
  • Programmer des abaissements de température pendant les phases d’absences.

L’abaissement de température doit également être défini en fonction du type d’émetteurs. Pour les radiateurs, nous préconisons 4 à 5 °C de baisse. Pour un plancher chauffant, nous préconisons 2 à 3°C d’abaissement pour la nuit, et aucun abaissement pendant les absences la journée.

Selon l’ADEME, utiliser un thermostat programmable permet de réduire sa consommation d’énergie de plus de 10%. Et ce n’est pas tout, si vous baissez votre température de 1°C, par exemple de 20°C à  19°C dans votre salon, c’est environ 7% d’énergie sur l’année.

L’entretien pour optimiser la performance

En complément de ces réglages, l’entretien annuel de votre chaudière gaz vous permettra d’optimiser les performances de votre appareil. En effet, cette visite permet de nettoyer l’appareil de chauffage et de vérifier tous les organes de sécurité. Ces opérations sont également importantes pour réduire les risques de pannes et allonger la durée de vie de votre appareil. Cet entretien doit être réalisé une fois par année civile et par un professionnel certifié.