Covid 19 : la continuité des approvisionnements et livraisons gaz est assurée. Plus d'infos sur notre page dédiée.

Magazine Ma Terre
Mon énergie
Retour au sommaire

Conso Lecture : 4 min 10/02/2020

5 raisons qui pourraient vous inciter à changer d’énergie même si tout fonctionne !

Changer d'énergie pour éviter la panne et gagner en confort

Votre chaudière vieillissante fonctionne encore, mais jusqu’à quand ? Pour éviter la panne, améliorer votre confort ou anticiper les réglementations… vous pourriez déjà penser à changer d’énergie.

Le chauffage représentant 66 % des dépenses énergétiques d’un foyer et la production d’eau chaude sanitaire 11 %, combiner la bonne énergie à un matériel performant s’avère indispensable pour maîtriser son budget et gagner en confort. Voici 5 raisons qui pourraient vous inciter à changer d’énergie et/ou de fournisseur… même si tout fonctionne !

1- Limiter les risques de panne

Installation vétuste, manque d’entretien, votre chaudière s’expose aux pannes à répétition. Pour une chaudière au fioul, il faut compter en moyenne 150€ l’heure d’intervention d’un professionnel, 100€ pour une chaudière au gaz. Sans oublier le remplacement des pièces, faisant grimper la facture de manière significative.

Pour éviter de modifier son installation dans l’urgence, pensez à remplacer votre chaudière de plus de 15 ans par un appareil plus performant. Par exemple, en récupérant l’énergie produite par la condensation des fumées de combustion, les chaudières à condensation consomment jusqu’à 20% de moins que les modèles standards modernes. L’investissement, de l’ordre de 3 000 à 5 000 € pour une chaudière à condensation gaz, est rentabilisé par le potentiel d’économies d’énergie et les aides financières disponibles.

Bon à savoir : pour changer d’énergie et passer du fioul au gaz, pas besoin de gros travaux. Il suffit d’installer une nouvelle chaudière. Radiateurs et boucle à eau chaude restent les mêmes.

2- Changer d’énergie pour améliorer votre confort

Sa réputation n’est plus à faire, le chauffage au gaz offre un confort optimal. Contrairement aux radiateurs électriques, les radiateurs gaz diffusent une chaleur agréable et homogène et n’assèchent pas l’air ambiant. Vous pouvez aussi opter pour un chauffage gaz au sol, même si vous devrez envisager plus de travaux !

Et avec le gaz, finies les odeurs désagréables de fioul.

Dans la cuisine, le gaz s’impose également. Ce n’est pas un hasard si les cuisiniers professionnels choisissent les pianos de cuisson au gaz. Simples d’utilisation, ils offrent un niveau de précision inégalé.

3- Anticiper les réglementations énergétiques

C’est le bon moment pour changer d’énergie pour les 3,5 millions de foyers français encore équipés de chaudières au fioul. En effet, avec la prime à la conversion des chaudières, le gouvernement ambitionne d’atteindre l’objectif de zéro chaudière au fioul d’ici 10 ans. Et 10 ans, ça passe vite !

Cette prime, cumulable avec d’autres aides, intervient pour tout remplacement d’une chaudière fioul ou gaz peu performante par une chaudière gaz à très haute performance énergétique (THPE) ou un équipement utilisant les énergies renouvelables. Évaluez votre éligibilité au dispositif et comparez les différentes offres avec le simulateur du gouvernement.

Rappelons également que la valeur verte d’un bien immobilier, déterminée par le Diagnostic de performance énergétique (DPE), a un réel impact sur son prix de vente. En 2017, un logement avec une étiquette énergie de classe F ou G se vendait jusqu’à 17 % moins cher qu’un logement équivalent de classe D.

La revente de logements à la faible performance énergétique sera de plus en plus compliquée. Ne laissez pas votre bien se déprécier.

4- Réduire son empreinte carbone

Alimentation bio, réduction des déchets, économies d’eau, modes de déplacement doux, face à l’urgence du changement climatique, tous les gestes du quotidien comptent. Votre énergie peut aussi se mettre au vert. Les énergies renouvelables réduisent nos émissions de gaz à effet de serre et notre dépendance aux énergies fossiles.

En France, les émissions de CO2 liées au chauffage résidentiel ont diminué de 26 % entre 1990 et 2017. Un résultat qui s’explique par le développement de l’électricité nucléaire, mais également par le recours de plus en plus important aux énergies renouvelables. 16 % de l’énergie consommée sur le territoire provient ainsi de la biomasse, de l’hydroélectricité, des pompes à chaleur, de l’éolien, du solaire et de la géothermie.

Pourquoi ne pas changer d’énergie pour le biopropane ? Ce biogaz 100 % renouvelable est compatible avec les chaudières gaz les plus performantes du marché et surtout disponible même hors réseau de gaz naturel. Vous pouvez également opter pour l’électricité verte, produite par l’énergie solaire, éolienne ou encore hydraulique. Et pourquoi pas, cumuler les deux !

5- Réaliser des économies en changeant de fournisseur

La famille s’agrandit ? Vos enfants quittent le foyer ? Vous avez entrepris des travaux d’agrandissement ? Tout au long de la vie, votre situation évolue et vos besoins énergétiques avec. N’hésitez pas à mettre en concurrence les offres de différents fournisseurs pour trouver l’offre de service la plus adaptée. À la clé, des économies mais aussi un accompagnement différent.

Quelques conseils : 

  • Prenez bien en compte le prix de l’énergie (à la tonne, au kWh…) plutôt que les mensualités proposées qui ne correspondent souvent qu’à une estimation de vos consommations par le fournisseur.
  • Étudiez les modes d’évolution des prix et les éventuels frais annexes. Dans le cadre de promotions ou de remises, vérifiez les conditions et la durée. Certaines offres ne sont attractives que sur une courte période. 
  • Les services peuvent également constituer un critère de choix du fournisseur : qualité de la relation clientèle, maintenance et entretien, livraison automatique de gaz propane, facturation basée uniquement sur les consommations réelles grâce à un compteur…
  • Source Energie futée : https://www.energiefutee.fr/blog/conseils-pratiques/depannage-chaudiere-prix/
  • Source ADEME : https://www.ademe.fr/sites/default/files/assets/documents/guide-pratique-chauffer-mieux-moins-cher.pdf
  • Source ADEME : https://www.ademe.fr/particuliers-eco-citoyens/habitation/renover/chauffage-climatisation/chaudieres-performantes
  • Source Ministère de la Transition écologique et solidaire : https://www.ecologique-solidaire.gouv.fr/prime-conversion-chaudiere-simulateur-vous-aide-comparer-offres
  • Source bases de données des notaires de France BIEN et Perval, France métropolitaine hors Corse : https://www.notaires.fr/fr/immobilier-fiscalité/etudes-et-analyses-immobilières/performance-énergétique-la-valeur-verte-des-logements
  • Source Ministère de la Transition écologique et solidaire : https://www.statistiques.developpement-durable.gouv.fr/sites/default/files/2019-09/datalab-58-les-emissions-de-co2-liees-a-l-energie-en-france-de-1990-a-2017-septembre2019.pdf
  • Source ADEME : https://www.ademe.fr/particuliers-eco-citoyens/dossiers-comprendre/dossier/transition-ecologique-comment-faire/energies-renouvelables-opportunite-france