Covid 19 : la continuité des approvisionnements et livraisons gaz est assurée. Plus d'infos sur notre page dédiée.

Energies renouvelables gaz et électrique

Electricité verte et biopropane : de nombreux points communs

Gaz vert et électricité : des points communs

Choisir une énergie verte, c’est faire un geste en faveur de la transition énergétique. Beaucoup connaissent les offres d’électricité verte mais ce n’est pas la seule énergie fossile à avoir son pendant renouvelable.

C’est quoi une "énergie verte" ?

Si l’on devait résumer, l’appellation "énergie verte" désigne une énergie qui :

  • provient de sources énergétiques renouvelables. Le terme "renouvelable" signifie simplement que ces sources sont renouvelées dans le temps, de manière inépuisable car produites par la nature (ex : l’énergie provenant du vent (éolien), du soleil (solaire), de la biomasse (déchets et résidus) de l’eau et des courants (hydraulique), etc.)
  • ne dégage pas/ou des quantités infimes de polluants (émissions de CO2 notamment) quand elle est produite.

On entend aussi parfois le terme "énergies propres", justement parce qu’elles émettent moins de polluants ou encore "énergies renouvelables" car elles proviennent de sources d’énergies comme celles citées ci-dessus. Au contraire, les énergies fossiles exploitent des sources "périssables", qui ne se renouvellent pas autant que l’être humain les utilise.

Zoom sur l’électricité verte et les gaz verts

Il existe plusieurs énergies vertes répondant aux critères de définition évoqués. L’électricité et le gaz sont des énergies pouvant être "fossiles" ou "vertes", tout dépend de la manière dont elles ont été produites.

Par exemple, la production de l’électricité non renouvelable en France provient en majorité des centrales nucléaires, mais aussi de l’exploitation du charbon, du fioul ou du gaz. 

Les gaz non renouvelables, qu’il s’agisse de méthane (gaz naturel) ou de propane (GPL) proviennent de l’exploitation des champs gaziers ou de produits pétroliers. 

Leurs versions renouvelables sont produites grâce à des procédés bien différents :

Électricité verte Biogaz : biométhane Biogaz : biopropane
Energie solaire (photovoltaïque, thermique), énergie éolienne, énergie marémotrice, énergie houlomotrice, énergie hydroélectrique, géothermie et biomasse Epuration du biogaz issu de la fermentation de matière organique (boues d'épuration, ordures ménagères, sous-produits agricoles...)  Hydrotraitement (HVO - Hydrotreated Vegetable Oils) de biomasses d'origines agricoles (huiles végétales) ou industriells (huiles recyclées)

Lorsque l’on parle de gaz vert ou de biogaz, il est donc important d’aller plus loin dans la définition car il n’existe pas un seul biogaz. Le biométhane qui est du gaz naturel (méthane) d’origine renouvelable et le biopropane qui est du propane d’origine renouvelable.

Les énergies fossiles et renouvelables font partie aujourd’hui de ce que l’on appelle le mix énergétique. En France, il a été fixé comme objectif que les ENR (énergies renouvelables) représentent 32% de ce mix énergétique d’ici 2030 comme inscrit dans la loi relative à la transition énergétique pour la croissance verte (LTECV) adoptée en 2015. 

La production de biogaz et d’électricité verte s’accélère donc depuis quelques années, avec pour optique de réduire les émissions de CO2 de tous les utilisateurs d’énergie. Une réduction qui se calcule sur l’ensemble du cycle de vie de l’énergie, de sa production à son utilisation.

Quelle traçabilité pour les énergies vertes ?

Comment savoir si mon foyer consomme vraiment de l’énergie verte ? La réponse mérite quelques explications.

Comme c’est le cas pour l’électricité verte, il est physiquement impossible de déterminer la provenance des gaz verts comme le biopropane ou le biométhane. L’électricité verte et les gaz verts utilisent donc le système de "mass balance" (ou bilan massique).

Prenons l’exemple du biopropane que Primagaz distribue à ses clients : Primagaz incorpore dans son réseau de distribution la quantité de biopropane équivalente à la consommation de gaz propane de ses clients ayant opté pour  cette offre verte. Pour cela est appliqué le principe de mass-balance puisque le biopropane et le propane, même si produits de manière totalement différente, ont finalement la même composition moléculaire. Les deux sont donc mélangés dans le réseau de distribution. 

Cela permet à Primagaz de ne pas doubler ses circuits de distribution (dans la mesure où le gaz est acheminé par camions dans les régions où le réseau de gaz naturel n’est pas présent) et donc de limiter les émissions de CO2 de son activité !

Vous allez tout comprendre sur le principe de “mass balance” en 3 minutes :

Les gaz et l’électricité verts sont-ils plus chers ?

Il arrive que les énergies vertes soient plus chères que leurs "sœurs" fossiles. Plusieurs éléments peuvent expliquer que certains fournisseurs proposent des offres vertes majorées par rapport à leurs offres standards.

La production de gaz et électricité durables ne se fait pas si facilement. Pour respecter l’environnement, mais pouvoir tout de même produire en grande quantité, les entreprises investissent dans des projets de R&D (Recherche et Développement) afin de trouver les meilleurs procédés de fabrication possibles.

La production étant différente, elles sont obligées d’investir aussi dans de nouveaux équipements et chaînes de production afin de pouvoir produire leurs énergies vertes en quantité suffisante pour leurs clients.

Pour les énergies vertes issues de la biomasse, il faut pouvoir se fournir en matières premières de qualité à traiter. Ces matières premières doivent donc être achetées et acheminées là où sont produites les énergies vertes. Cela a donc forcément un coût plus important.

Souscrire à une offre verte est un bon moyen pour les Français de participer au développement de ces filières d’énergies renouvelables, indispensables à la lutte contre le réchauffement climatique. Et c’est en investissant tous ensemble : fournisseurs d’énergie, entreprises, collectivités et citoyens, que nous pourrons augmenter significativement la part des énergies renouvelables dans le mix énergétique français !

Le biopropane permet de réduire drastiquement vos émissions de CO2* ! Vous êtes intéressé ? Renseignez-vous sur nos offres vertes pour les particuliers.

D'autres articles sur le comparatif entre électricité et gaz propane