Covid 19 : la continuité des approvisionnements et livraisons gaz est assurée. Plus d'infos sur notre page dédiée.

Comparatif gaz et électricité

Gaz propane et électricité : qui est le moins cher ?

Electricité ou gaz propane, qui est le moins cher ?

Le prix de l’énergie n’est pas le seul critère à prendre en compte pour évaluer ce que coûte vraiment une énergie. Il faut également prendre en considération le coût des équipements, le coût à l’usage (abonnement éventuel, entretien et maintenance…) ou encore les travaux d’isolation. Il faut aussi penser au confort d'utilisation de l'énergie, comme point de comparaison supplémentaire.

Gaz, électricité : liberté de choix du distributeur et du tarif

Le prix de l'électricité varie selon le fournisseur. Depuis l’ouverture totale du marché à la concurrence en 2007, les consommateurs ont le choix entre les tarifs réglementés et les offres de marché. Il est donc important de faire la différence entre :

  • Le tarif réglementé d'EDF, qui évolue périodiquement en fonction des recommandations de la Commission de régulation de l’énergie (Cre). En 2020, par exemple, le tarif d’EDF a connu une hausse de +2,4% au 1er février. Puis une nouvelle augmentation de 1,54 % au 1er août.
  • Le tarif des distributeurs concurrents, qui fluctue lui-aussi en fonction de la grille tarifaire appliquée par chaque opérateur. Certains proposent un prix fixe pendant une certaine durée (de deux ans, par exemple). D’autres prévoient dans le contrat une révision plus fréquente des tarifs.

Le prix du gaz propane est librement fixé par les fournisseurs. Certains fournisseurs proposent des prix fixes sur des durées longues (3 ans ou même 5 ans), ce qui vous permet d'assurer des dépenses stables à votre foyer. Nos offres PRIM'EAZY proposent cet avantage pour une meilleure visibilité budgétaire sur le long terme.

Prix, coûts... gaz propane et électricité comparés

Le prix de la consommation d’énergie

Le coût du gaz propane est proche de celui de l’électricité selon l’association Ajena (Mai 2020) : 

  • 0,166 €/kWh utile pour l’électricité 
  • 0,198 €/kWh utile pour le gaz propane

Il existe bien entendu des différences selon le fournisseur, le contrat souscrit, etc. Mais le rendement thermique des chaudières gaz à condensation est plus élevé que celui du chauffage électrique selon France Gaz Liquides (ancien CFBP). L’utilisation du propane peut donc s’avérer plus pertinente et plus intéressante financièrement.

Le prix de l’abonnement

Pour le gaz propane comme pour l'électricité, il y a un abonnement à payer. L'abonnement du gaz propane en citerne dépend notamment :

  • De la durée d'engagement
  • Du mode de livraison du propane 
  • Du mode de facturation (mensuel ou annuel)

Cet abonnement comprend la fourniture d'énergie mais aussi de nombreux services associés, notamment de maintenance. Cela permet d'avoir une installation sécurisé en permanence, ce qui n'est pas forcément le cas avec une installation électrique.

Le coût des équipements

Les équipements nécessaires pour se fournir en électricité (radiateurs électriques, chaudière électrique, etc.) sont relativement peu onéreux. Les équipements d’entrée de gamme (type radiateurs "grille-pain") peuvent néanmoins décevoir sur le plan du rendement et occasionner une consommation supplémentaire. Il faut le prendre en compte pour voir les dépenses sur du long terme.

Dans le cas du gaz propane en citerne, il convient de budgéter :

  • Le coût de mise à disposition du stockage. Cette dépense n'est pas à prendre en compte dans le cadre de l’abonnement que propose votre fournisseur de gaz propane puisqu'elle est comprise.  
  • L’achat de la chaudière. Une chaudière gaz classique est accessible financièrement et son prix démarre aux alentours de 1 500€. Si vous préférez vous orienter vers une chaudière gaz hautement performante (à condensation, à micro-cogénération, etc.), plusieurs aides financières permettent d’adoucir le coût d’acquisition.
  • L'investissement de départ n'est pas forcément à renouveler en cas de changement d'énergie. Par exemple, si vous avez opté pour le gaz propane parce que votre maison n'était pas encore raccordée au réseau de gaz naturel, vous pourrez facilement opérer une conversion vers le gaz naturel le jour où cela devient possible. Vous n'aurez en effet pas besoin de changer votre chaudière, ni vos radiateurs.

Les dépenses d’entretien et de maintenance

Il y a relativement peu d’entretien à prévoir pour un chauffage électrique. Mis à part, peut-être, le dépoussiérage régulier des radiateurs électriques. Les chaudières fonctionnant au gaz naturel ou au gaz propane nécessitent en revanche un contrôle régulier. Le contrôle de la citerne de gaz propane est assuré par votre fournisseur dans le cadre de la souscription à un abonnement.

Les travaux d’isolation

Le chauffage électrique est relativement peu adapté aux grandes surfaces, mais aussi aux logements peu ou mal isolés. Pour optimiser son système de chauffage électrique, il est alors nécessaire :

  • D’investir dans des radiateurs plus performants, à rayonnement ou par convection
  • De réaliser des travaux d’isolation (murs, toits, fenêtres, etc.) afin de limiter les pertes de chaleur.
  • Ces investissements viennent augmenter le budget du chauffage électrique

Ce genre d'investissements est toujours intéressant même si vous êtes au gaz. Pour autant, le confort sera moins impacté avec du propane, si vous n'avez pas les moyens de réaliser ces travaux d'amélioration de l'efficacité énergétique.

Le confort au quotidien

Le confort de chauffe n’est pas identique entre le gaz propane et l’électricité. Les radiateurs électriques émettent une chaleur sèche, qui n’est pas appréciée de tous. A contrario, le gaz propane se caractérise par une chaleur douce et homogène. 

Enfin, le confort en hiver est un point essentiel pour départager électricité et gaz propane. Comme le relève l’Ademe, en période de grand froid, la demande d’électricité augmente très fortement. Ces pics de consommation peuvent aboutir à "des coupures ponctuelles de courant dans les zones les plus fragilisées". 

Vous ne rencontrerez pas ce type de difficulté avec le gaz propane. Disposant d’un stockage individuel, vous ne dépendez pas de la disponibilité d’un réseau comme dans le cas de l’électricité. Tant que votre citerne est pleine, votre installation de chauffage est assurée de fonctionner. D'ailleurs, un conseil : si votre citerne est à moins de 30% de gaz, pensez à commander !

Autant d’éléments à prendre en compte dans l’analyse du rapport qualité prix de chaque énergie.

D'autres articles sur le comparatif entre électricité et gaz propane