Covid 19 : la continuité des approvisionnements et livraisons gaz est assurée. Plus d'infos sur notre page dédiée.

Gaz propane et électricité au quotidien

Gaz propane ou électricité : les différences de consommation

Différences de consommation entre électricité et gaz propane

La consommation d'électricité et de gaz peut varier en fonction de trois critères principaux : la surface du logement, l’isolation thermique de ce dernier et la qualité des équipements. D'autres facteurs peuvent avoir une influence, notamment les habitudes de vie.

Gaz propane ou électricité ? Pour connaître les différences de consommation entre ces deux énergies, vous pouvez notamment vous intéresser aux caractéristiques du logement à chauffer. Vous pouvez également prendre en compte le rendement sur énergie primaire, un indicateur qui permet d’évaluer la quantité d’énergie finale récupérée. 

Par ailleurs, sachez que vos consommations peuvent varier en fonction de vos habitudes de vie et des équipements utilisés. L’étiquette-énergie peut vous aider à comparer, en vous apportant des informations complémentaires sur vos équipements (consommations énergétiques, émissions acoustiques, etc.).

Gaz propane ou électricité : des différences en fonction du logement

Toutes les énergies ne sont pas adaptées à tous les types d’habitations. 

Ainsi, selon l’Ademe, le chauffage électrique est mieux adapté aux petites surfaces et aux logements très bien isolés. Si le logement est vaste et mal isolé, il est peut-être plus pertinent d’opter pour le gaz propane afin de limiter les consommations. Car ce type de grandes maisons, datant souvent de plusieurs décennies se trouvent très régulièrement dans les communes et petites agglomérations, là où le gaz naturel n'est pas raccordé. Polyvalent, le gaz propane s'adapte également aux besoins des logements neufs.

Entre gaz propane et électricité, un rendement qui peut différer

Pour effectuer des comparaisons, vous pouvez vous référer au concept de rendement sur énergie primaire. Cette mesure est notamment utilisée par l’Ademe dans ses publications.

Selon l’Ademe, le rendement sur énergie primaire est au maximum de 38% pour des radiateurs électriques. Comment expliquer ce rendement relativement modeste ? Par le fait que l’électricité est une énergie secondaire. Il faut transformer une énergie primaire pour obtenir de l’électricité. Cette transformation consomme de l’énergie que vous n'utiliserez donc pas pour votre chauffage. Ce faisant, elle entraîne une dégradation du rendement. Selon l’Ademe, il faut utiliser 2,58 kWh d’énergie primaire pour obtenir 1 kWh d’électricité.

Le rendement sur énergie primaire s’élève à 92% pour une chaudière gaz classique et jusqu’à 110% pour une chaudière gaz à condensation. Ces chiffres valent aussi bien pour les chaudières fonctionnant au gaz propane qu'au gaz naturel, vu qu'il s'agit des mêmes modèles. 

L’impact des habitudes de chauffage et des équipements

Au-delà des caractéristiques propres à chaque énergie, les différences de consommation peuvent aussi provenir des habitudes de vie. Si vous avez l’habitude de chauffer votre intérieur à une température élevée, vous aurez peut-être tendance à sur-solliciter votre installation chauffage électrique. Cela peut engendrer des consommations plus élevées. Le gaz propane, qui permet d’obtenir une chaleur douce, homogène et stable, peut se révéler plus indiqué.

Les consommations peuvent aussi varier en fonction des équipements de production de chaleur et d’eau chaude sanitaire (chaudière, chauffe-eau électrique, radiateurs, etc.). Pour comparer la performance de ces deux équipements, vous pouvez utiliser l’étiquette énergie. Une échelle de couleurs (de vert foncé à rouge) et une classification (A+++ à G) vous permettent de mieux évaluer la performance énergétique de chaque équipement.

N'hésitez pas aussi à demander conseil à votre installateur chauffagiste de proximité.


Gaz propane et électricité : l’avantage d’un chauffage individuel

Le gaz propane et l'électricité sont des énergies qui vous permettent d'installer un chauffage central et individuel. Vous avez donc toute latitude pour optimiser vos consommations en réalisant des économies d’énergie. Des économies qui peuvent passer, notamment, par une diminution de la température de chauffe, des travaux d’isolation ou l’utilisation d’équipements de pilotage (thermostat connecté…).

Contrairement à un chauffage collectif, qui n’incite pas aux économies d’énergie, c’est vous qui en bénéficiez directement et réduisez vos factures !

Il existe d'ailleurs de nombreuses aides pour installer une chaudière gaz chez soi.

D'autres articles sur le comparatif entre électricité et gaz propane