Budget énergie et pouvoir d'achat

Nos conseils pour réduire sa consommation et son budget énergie

Réduire la consommation énergétique de son foyer

En mai 2022, les prix à la consommation ont fortement augmenté, dépassant pour la première fois la barre symbolique des +5%1 depuis 1985 ! Cette hausse s’est encore accélérée pendant l’été :  +5,9% sur un an2 en août 2022, après un pic à +6,1% en juillet. L’augmentation des prix concerne tous les secteurs : alimentation, loyer, habillement/hygiène/beauté, sorties culturelles. Certains d’entre eux sont particulièrement impactés, à l’image du carburant pour les trajets quotidiens (+28,7 pour les produits pétroliers en août 2022) ou l’énergie pour le logement (+22,7%)3.

Au deuxième trimestre 2022, les carburants et l’énergie pour le domicile ont représenté près des deux tiers du surcoût moyen entraîné par l’inflation, soit environ 90€ par mois et par ménage4. Compte-tenu de la part conséquente que l’énergie représente dans votre budget, avoir les bons réflexes pour réduire votre consommation est un moyen astucieux de préserver votre portefeuille. Voici quelques pistes pour réaliser des économies d’énergie.

Bon à savoir

Pour limiter l’impact de l’inflation, le Gouvernement a mis en place des mesures d’aides ciblées. Depuis le 1er avril 2022, les ménages peuvent bénéficier de réductions à la pompe de 15 centimes d’euro/litre (HT) pour une période de 5 mois, de 25 centimes d’euro/litre (HT) en septembre et octobre et de 8,33 centimes d’euro/litre (HT) en novembre et décembre 2022.

Combien pèse le budget énergie des ménages ?

En moyenne, un ménage français consacrait déjà près d’un tiers (28,5%) de ses dépenses de consommation à son logement en 20195. C’est bien plus que le budget alloué à l’alimentation et aux boissons alcoolisées (19,5% des dépenses de consommation) ou celui alloué aux transports (14,2% de ces dépenses)6.

Outre les charges et le prix du loyer (ou du prêt immobilier), les dépenses consacrées au logement incluaient les consommations énergétiques pour le chauffage (66% des dépenses en énergie), les appareils électriques et électroniques (17%), la production d’eau chaude sanitaire (11%) et la cuisson (5%)7. Cette part dans le budget des familles est aujourd’hui bien plus importante, compte tenu de la forte inflation et du contexte politique et économique international.  

Chaque Français est ainsi invité à agir pour réaliser des économies d’énergie. Grâce à quelques gestes simples, vous pouvez en effet limiter l’impact de l’inflation sur votre budget énergie, sans devoir forcément diminuer vos dépenses allouées à d’autres postes (alimentation, loisirs). Dans le même temps, vous réduisez votre empreinte carbone !

Économiser l'énergie : quelques astuces pour alléger votre budget

Si comme 2 Français sur 38, vous estimez consacrer une part trop importante de votre budget à vos dépenses en gaz et en électricité, vous pouvez faire baisser la consommation d'énergie de votre logement à l’aide de quelques habitudes quotidiennes simples !

Pour maîtriser votre consommation de chauffage :

  • Baissez le chauffage de 1° pour réduire de 7% votre consommation d’énergie9. Le médiateur national de l’énergie préconise de limiter à 19°C la température dans les pièces de vie occupées et à 16 ou 17°C le reste du temps10.
  • Chauffez seulement quand c’est nécessaire : avec un thermostat programmable, vous pouvez chauffer uniquement pendant vos périodes de présence à la maison et à la bonne température. Cet équipement peut vous faire économiser jusqu’à 15% sur vos factures d’énergie selon l’Ademe11. Ceci représente par exemple 210 € d’économies par an pour une maison chauffée au gaz disposant d’une facture annuelle de chauffage de 1 400 € ;
  • Évitez de chauffer en permanence des pièces utilisées brièvement : salle de bains, toilettes… Quand vous ne les utilisez pas, fermez leurs portes afin de ne pas refroidir l’espace chauffé ;
  • Isolez les pièces chauffées des espaces non chauffés, comme les escaliers ou les couloirs, avec des rideaux par exemple ;
  • Aérez votre logement au moins 10 minutes par jour, même en hiver. Cela permet d’évacuer les vapeurs d’eau produites par la cuisson, la respiration ou la toilette. L’air humide a en effet besoin de plus d’énergie pour être chauffé ;
  • Prenez garde aux courants d’air. Si vos fenêtres laissent passer l’air par exemple, placez un joint ;
  • Fermez les volets la nuit et installez des rideaux épais à toutes les fenêtres des pièces chauffées : vous limitez ainsi les déperditions de chaleur ;
  • Dépoussiérez vos radiateurs et purgez-les : un matériel bien entretenu consomme moins d’énergie ;
  • Faites réaliser l’entretien de votre chaudière à gaz tous les ans par un professionnel. Grâce à  un matériel bien réglé, vous évitez la surconsommation ;
  • En cas d’absence prolongée, mettez le chauffage en mode hors gel.

En septembre 2022, chaque Français consommait en moyenne 149 litres d’eau potable par jour12. Pour réduire votre facture énergie :

  • Coupez l’eau dès que vous ne l’utilisez pas, pendant le brossage de dents ou le rasage par exemple ;
  • Privilégiez des douches de 5 minutes maximum par jour ;
  • Réparez les fuites : un robinet qui goutte perd en moyenne 120 litres d’eau par jour et une chasse d’eau qui fuit, plus de 600 litres par jour13 ;
  • Limitez le débit de l’eau avec un mousseur sur le robinet qui conserve le débit mais réduit la consommation de 30 à 50 %14 ou avec une douchette économe (jusqu’à 75% d’économie d’eau).

En 2016, chaque foyer possédait déjà près d’une centaine d’appareils électriques et électroniques. Pour limiter leur consommation, adoptez les bons réflexes :

  • Ne laissez pas vos appareils en veille et/ou pensez à débrancher en fin de journée les équipements électriques de loisirs, tels que vos consoles de jeux, téléviseurs, radio, box internet… Une box internet branchée en permanence consomme par exemple autant qu’un réfrigérateur ! Si vous le pouvez, éteignez vos appareils immédiatement après utilisation ;
  • Éteignez les lumières quand vous quittez une pièce et préférez les lampes à LED ;
  • Dégivrez régulièrement le réfrigérateur et le congélateur ;
  • Préférez les programmes à froid ou les cycles "Éco" du lave-vaisselle et du lave-linge  : ils sont plus longs mais demandent moins d’énergie pour chauffer l’eau ;
  • Utilisez de façon optimale vos appareils consommateurs d’énergie. Par exemple, attendez que votre machine à laver ou votre lave-vaisselle soient pleins avant de lancer un programme ;
  • Faites sécher votre linge à l’air libre plutôt qu’au sèche-linge ;
  • Pour vos achats, choisissez les équipements les mieux notés sur l’étiquette énergie ;
  • Pour conserver votre logement au frais l’été, créez des courants d’air en début et en fin de journée afin d’éviter l’utilisation des climatiseurs et des ventilateurs.
  • Le reste de la journée, fermez les fenêtres et les volets pour enfermer l’air frais dans votre logement ou privilégiez un ventilateur, jusqu’à 20 fois moins énergivore que la climatisation (Ademe), responsable de 12 % des émissions de gaz à effet de serre du secteur du bâtiment dans le monde15.

Le saviez-vous ?

Si les plantes vertes agrémentent un intérieur, elles ont aussi un intérêt en cas de fortes chaleurs. Elles permettent non seulement de créer des ombres sur vos murs, fenêtres, balcons ou encore terrasses exposées, mais en plus, elles contribuent à créer de la fraîcheur ambiante grâce à l’évapotranspiration.

Aller plus loin avec un projet de rénovation énergétique

Selon l’Ademe, les ménages français consacrent près de 60% de leur consommation d’énergie au chauffage et jusqu’à 75% lorsque l’on ajoute la production d’eau chaude16
 
Aussi, pour réduire durablement la part du budget alloué au chauffage, la meilleure solution reste d’améliorer l’isolation de votre logement.
 
En effet, dans une maison non isolée, la chaleur s’échappe à l’extérieur. Vous perdez en euros et en confort, tout en contribuant à augmenter vos émissions de gaz à effet de serre. Tout projet de rénovation énergétique doit donc commencer par l’isolation de votre logement. L’isolation de la toiture est la plus efficace et permet de réduire jusqu’à 30% les pertes de chaleur s’effectuant par le toit (pour une maison non isolée, construite avant 1974)17.
 
Pensez ensuite à changer de chaudière s’il s’agit d’un appareil à très haute performance énergétique. Les derniers modèles de chaudières à condensation gaz consomment jusqu’à 20% de moins que les modèles standards (ADEME).
 
Prime énergie, MaPrimeRénov, éco-prêt à taux zéro, aides de l’Anah, TVA à taux réduit de 5,5%, aides communales, départementales ou régionales… Rendez-vous sur le site FAIRE pour découvrir les dispositifs disponibles pour vous aider à mener vos travaux de rénovation énergétique.

Source CEREN : "Secteur résidentiel - Suivi du parc et des consommations d’énergie" juillet 2017

Source SDES : "Chiffres clés de l’énergie" édition 2019. https://www.statistiques.developpement-durable.gouv.fr/sites/default/files/2019-09/datalab-59-chiffres-cles-energie-edition-2019-septembre2019.pdf

Source ADEME https://www.ademe.fr/sites/default/files/assets/documents/guide-pratique-economiser-eau-energie.pdf

1 Chiffres INSEE https://www.lemonde.fr/economie/article/2022/05/31/en-france-l-inflation-accelere-a-5-2-sur-un-an-nouvelle-baisse-de-la-consommation_6128321_3234.html

2 Chiffres INSEE https://www.insee.fr/fr/statistiques/6529039#:~:text=En%20ao%C3%BBt%202022%2C%20l'indice,fin%20des%20soldes%20d'%C3%A9t%C3%A9.

3 Chiffres INSEE
https://www.lepoint.fr/economie/l-inflation-revisee-a-la-hausse-en-aout-a-5-9-sur-un-an-15-09-2022-2490089_28.php#:~:text=%C2%AB%20Cette%20l%C3%A9g%C3%A8re%20baisse%20de%20l,%C2%BB%2C%20explique%20l'Insee.

4 Données de l’Observatoire de la consommation du magazine 60 millions de consommateurs https://www.lefigaro.fr/conjoncture/inflation-le-surcout-moyen-estime-a-90-euros-par-mois-pour-les-menages-francais-20220601

5 Chiffres du ministère de la Transition écologique 
https://www.statistiques.developpement-durable.gouv.fr/edition-numerique/chiffres-cles-energie-2021/3-depenses-en-energie

6 Chiffres INSEE
https://www.insee.fr/fr/statistiques/5432495?sommaire=5435421&q=logement

7 Chiffres INSEE
https://www.insee.fr/fr/statistiques/5432495?sommaire=5435421&q=logement

8 Chiffres du Médiateur national de l’énergie
https://www.energie-info.fr/fiche_pratique/je-fais-des-economies-denergie/

9 Chiffres ADEME
https://agirpourlatransition.ademe.fr/particuliers/maison/economies-denergie/reduire-facture-chauffage-thermostat-programmable

10 Médiateur national de l’énergie
https://www.lemonde.fr/les-decodeurs/article/2022/09/25/chauffage-eau-chaude-frigo-tele-combien-d-electricite-consommons-nous-et-comment-reduire-nos-factures_6143074_4355770.html

11 Chiffres ADEME
https://agirpourlatransition.ademe.fr/particuliers/maison/economies-denergie/reduire-facture-chauffage-thermostat-programmable

12 Service public d’information sur l’économie de l’eau
https://economie.eaufrance.fr/chiffres-cles/consommation-journaliere-deau-potable-par-francais

13 Chiffres ADEME
https://agirpourlatransition.ademe.fr/particuliers/maison/economies-denergie/secheresses-comment-economiser-leau

14 Chiffres ADEME
https://agirpourlatransition.ademe.fr/particuliers/maison/economies-denergie/secheresses-comment-economiser-leau

15 Chiffres Agence parisienne du climat
https://www.apc-paris.com/actualite/canicules-a-paris-solutions-sobres-pour-se-passer-climatisation-chez-soi

16 Chiffres Ademe
https://multimedia.ademe.fr/infographies/infographie_mieux_se_chauffer/

17 https://www.economiedenergie.fr/travaux-de-renovation-energetique/isolation/isolation-toiture/

D'autres articles sur les économies d'énergie à la maison