Choisir son énergie après l'achat d'une maison

Primo accédant : n'oubliez pas que vous avez le choix de l'énergie

Nouvel achat et choix de l'énergie

En 2018, on comptabilisait 581 000 primo-accédants sur le marché immobilier français. Si vous vous apprêtez à acheter votre premier bien immobilier, savez-vous qu'il est important de prêter une attention particulière à la problématique de l'énergie ? Mais pourquoi est-ce bénéfique de vous poser les bonnes questions en amont de votre achat immobilier ? Et comment choisir l'énergie idéale pour votre achat ?

Pourquoi penser à l'énergie quand on achète pour la première fois ?

Lorsque l'on projette d'acheter une maison, particulièrement la première fois, on a tendance à d’abord examiner la localisation, l’agencement ou la décoration. Bien que ces critères soient importants, s’interroger sur l'énergie utilisée dans sa première résidence est tout aussi prioritaire.

Car ce poste, parfois occulté par les primo-accédants, a des conséquences non négligeables sur : 

  • votre budget : le coût de l'énergie pesait en moyenne 8,5% du budget des ménages en 2017. Par ailleurs, si l’équipement de chauffage et/ou de production d’eau chaude est vieillissant, vous devrez peut-être le changer dans quelques années : cela peut représenter une dépense imprévue importante.
  • votre confort : si votre installation de chauffage est sous-dimensionnée par exemple, vous pourriez avoir froid dans votre habitation l’hiver et donc surconsommer

Aussi, porter une attention particulière à l’énergie au moment de l’achat de votre première maison peut vous permettre de sélectionner des biens compatibles avec vos attentes concernant l’énergie.

Toutefois, en tant que futur propriétaire, sachez que vous avez aussi la possibilité de changer d’énergie si cette dernière ne vous convient pas. Réfléchir à cette problématique avant d'acheter peut alors vous permettre d’anticiper d’éventuels travaux de rénovation énergétique.

Prévoir les rénovations énergétiques au moment de l'achat

Faire attention à la question de l’énergie avant ou au moment de l’achat de votre premier logement a plusieurs effets bénéfiques.

Vous pouvez prendre le temps d’affiner votre projet

En vous interrogeant bien en amont sur l'énergie idéale pour vous et votre future maison, vous vous octroyez le temps de mûrir votre projet. 

Vous pouvez vous renseigner tranquillement sur les différentes solutions disponibles et compatibles avec vos projets de vie, éventuellement auprès de professionnels. Vous pouvez demander des devis, les comparer sans précipitation etc… Enfin, vous pouvez envisager des solutions auxquelles vous n’auriez pas pensé de prime abord : installer une cheminée au gaz plutôt qu’une cheminée à bois pour gagner en simplicité d’entretien par exemple...

Vous pouvez dégager un budget pour une éventuelle rénovation énergétique

Plus vous allez anticiper sur la question de l’énergie, et plus vous pourrez dédier du temps à la question du financement d’un éventuel changement.

Par exemple, si vous souhaitez faire installer une PAC, dont l’investissement de départ demande un effort budgétaire conséquent, vous pouvez négocier auprès de votre banque pour que ces travaux entrent dans votre prêt immobilier. Sous certaines conditions, vos travaux de rénovation énergétique peuvent même faire l’objet d’un prêt à taux zéro (PTZ ou éco-PTZ). Y réfléchir en amont peut vous permettre d’étudier toutes les aides disponibles.

Bon à savoir : en tant que propriétaire de votre résidence principale, vous pouvez prétendre à MaPrimeRénov', un coup de pouce financier de l’Etat. 

Vous pouvez également bénéficier de l'éco-PTZ, qui permet d'emprunter sans intérêt pour financer des opérations de rénovation énergétique, dont l'installation dans le logement d'équipements de chauffage plus performants. Son montant maximum est compris entre 7 000 et 30 000€. 

Enfin, en tant que primo-accédant, vous pouvez être éligible au PTZ (Prêt à Taux Zéro) sous conditions : il faut notamment que les travaux représentent au moins 25% du coût total de l'opération à financer, et aboutissent à une consommation énergétique annuelle du logement inférieure à 331 kWh/m² (pour le chauffage, la production d'eau chaude et le refroidissement)

Vous pouvez planifier des travaux de gros œuvre avant votre emménagement

Plus vous allez anticiper la question de l'énergie pour votre premier logement, plus vous allez pouvoir planifier de manière optimale les travaux liés à son éventuelle rénovation énergétique. 

Par exemple, prévoir les travaux d’isolation ou l’installation d’une PAC avant votre emménagement vous évitera de subir les inconvénients des travaux. De la même manière, il est préférable d’installer une pompe à chaleur géothermique à captage horizontal ou une citerne de gaz propane (fossile ou gaz vert) avant de rafraîchir votre jardin…

Vous profitez plus longtemps des effets bénéfiques d’un changement d’énergie

Vous avez certainement prévu de vivre au moins quelques années dans votre nouvelle acquisition : réfléchir à votre énergie vous permettra d’en profiter pleinement plus longtemps. 

Vous préparez votre bien immobilier à une éventuelle revente

Même si vous ne comptez rester qu’un temps limité dans votre nouveau logement, il faut savoir que l’énergie est un des critères examinés attentivement par les futurs acheteurs. Aussi, porter une attention particulière à l’énergie de votre première habitation constituera un facteur d’attractivité supplémentaire aux yeux des futurs acheteurs. 

Primo-accédants : comment identifier votre énergie idéale ?

Pour sélectionner l’énergie idéale pour votre futur logement, vous pouvez passer en revue plusieurs critères : 

  • la disponibilité de l’énergie : si vous souhaitez acheter un bien en dehors du centre-ville par exemple, il est possible que vous n’ayez pas accès au réseau de gaz naturel
  • les aides disponibles : toutes les installations énergétiques ne disposent pas des mêmes aides étatiques, en ce qui concerne leur achat et leur installation
  • l’impact écologique des différentes énergies : pour traduire vos engagements en faveur de l'environnement, vous pouvez opter pour des énergies renouvelables, mais aussi compléter une installation existante, en combinant plusieurs énergies (ex. biopropane et solaire photovoltaïque)
  • l’investissement de départ et sa rentabilité à l’usage : il peut être tentant d'installer un équipement de très haute performance énergétique ou écologique, mais l’investissement de départ est souvent important. Aussi, avant de vous décidez, vérifiez au préalable qu’à l’usage, les économies d'énergie que vous pouvez attendre en valent la peine 
  • la performance des énergies et de ses équipements : en fonction de la surface de votre future maison, de son agencement, de son isolation, de votre région d’implantation… vos besoins énergétiques demanderont des équipements spécifiquement dimensionnés
  • les différents usages que vous pourrez faire de cette énergie : chauffage (intérieur / extérieur), production d’eau chaude, cuisson...
  • le confort de chauffe des différentes énergies
  • l’esthétisme et l’encombrement des équipements

Primo accédant dans le neuf : choisissez une énergie qui vous correspond

Vous faites construire un logement individuel ? Avant de choisir votre énergie, renseignez vous bien sur les avantages et les inconvénients respectifs de l’électricité, le fioul, le bois énergie, le gaz propane, le gaz naturel, l’éolien, le solaire photovoltaïque…

Il s’agit d’un logement en copropriété (appartement neuf) ? Si vous n’avez pas forcément le choix de l'énergie, rien de vous interdit de vous renseigner pour pouvoir comparer les différents programmes immobiliers neufs (énergie, type de chaudière, présence éventuelle d’équipements domotiques permettant de piloter les consommations énergétiques…).

Porter une attention particulière à l’énergie lors sa première acquisition immobilière doit donc être un réflexe. Car anticiper ces questions peut vous permettre de profiter encore plus pleinement de votre nouveau chez vous. N’hésitez pas, si vous vous sentez perdu, à vous faire accompagner par des professionnels : ils sauront vous aiguiller vers l’énergie la plus pertinente pour votre future résidence.

À propos du nombre de primo-accédants sur le marché immobilier en France en 2018 : https://fr.statista.com/statistiques/1107273/nombre-primo-accedants-france/

À propos du PTZ : https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F10871

À propos de l'éco-prêt : https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F19905

À propos des émissions de CO2 du biopropane : Base Carbone Ademe, Décembre 2020 : sur la base du cycle de vie d’un biopropane issu d’un mix représentatif de biomasse

D'autres articles sur le bon moment pour changer d'énergie