Passer du fioul au gaz en 5 étapes

Vous avez décidé de changer votre vieille chaudière au fioul pour une chaudière à gaz ? C’est un choix raisonnable : en effet, si le gaz permet une meilleure maîtrise des dépenses énergétiques il est aussi plus propre, moins polluant. Il produit moins de CO2 que le fioul, aucune particule et pas de suies non plus.

Mais changer son installation conçue pour le fioul pour un système alimenté par le gaz est-il facile ? 

  1. Choisissez votre nouvelle chaudière

Vous pourrez la brancher au même réseau d’eau chaude que celui vous utilisiez pour le fioul. Comptez entre 1.000 euros pour les chaudières les plus basiques et jusqu’à 5.000 euros pour les systèmes à condensation les plus puissants. Les chaudières à gaz peuvent être combinées à des énergies renouvelables comme le solaire thermique.
Pourquoi pas une chaudière hybride ? Elle couple une chaudière à gaz à condensation à une pompe à chaleur… grandes économies à la clé, même si l’investissement initial peut paraître élevé. Mais avec les aides en vigueur, le coût diminue et devient abordable.

  1. Effectuez les travaux nécessaires

Allez-vous installer votre nouvelle chaudière à gaz au même endroit ou souhaitez-vous en profiter pour la changer de place ?  Une fois l’emplacement choisi, vous devez mettre en place le « réseau gazier d’après-compteur », c’est-à-dire les conduites de gaz reliant votre compteur à votre chaudière. La plupart du temps, cela n’entraine pas de grands frais.

  1. Choisissez votre fournisseur de gaz

Le choix du fournisseur de gaz est totalement libre.
Primagaz vous assure la maîtrise de votre budget énergie : le prix du gaz est encadré et ne peux varier que de +/- 5% deux fois par an, et vous bénéficiez de plusieurs formules d’abonnement donnant accès à plusieurs niveaux de services.

Pratique et sans mauvaise surprise, l’installation d’un compteur, vous permet de ne payez que ce que vous consommez. La facturation et le paiement s’effectuent tous les 2 mois, au rythme de vos usages.
Primagaz, c’est aussi l’assurance d’un accès automatique et continu au gaz, sans contrainte de commande préalable ni de présence à la livraison. Pas d’avance de frais à prévoir donc contrairement au fioul par exemple.
Enfin, en choisissant Primagaz, vous bénéficiez de nombreuses aides financières mais aussi de précieux conseils pour réaliser des économies et améliorer la performance énergétique de votre logement.

  1. Raccordez-vous à la citerne !

Le fournisseur que vous retiendrez sera votre interlocuteur unique pour la gestion de votre abonnement et de vos factures. Il s’occupe également de tous les travaux nécessaires au raccordement de votre système à la citerne de gaz, située dans le jardin, enfouie ou non. La plupart du temps, les fournisseurs de gaz proposent des aides financières et peuvent ainsi financer jusqu’à 2/3 du montant de votre investissement. Votre fournisseur de gaz vous procurera également les certificats de conformité indispensables pour mettre votre système en route.

  1. Débarrassez-vous de vos installations au fioul

C’est la dernière étape et sans doute la plus spectaculaire !
Pour neutraliser votre ancienne cuve de fioul, il est indispensable de faire appel à un professionnel qualifié. Avant de la découper et de l’emporter, il s’assurera que celle-ci est bien vide, qu’aucun résidu ne risque de polluer l’air ou le sol ou les nappes phréatiques. S’il reste des résidus, il lui faudra effectuer un dégazage (les vapeurs du fioul contiennent des gaz hautement inflammables) avant de la déplacer ou la découper.
Ce professionnel vous débarrassera également de votre vieille chaudière. Si ce n’est pas le cas, vous pouvez contacter un ferrailleur.

Votre nouvelle installation au gaz vous apportera de nombreuses satisfactions.

Des économies :

  • Jusqu’à 400 €/an par rapport à une chaudière fioul haute performance* ;

  • Jusqu’à 20 % sur votre consommation actuelle** ;

  • Des aides et jusqu’à 30 % de crédit d’impôts***

  • Un tarif compétitif à l'usage, qui fluctue moins que d'autres énergies.

Un grand confort

Le pouvoir calorifique du gaz est supérieur au fioul.
Vous utilisez une seule source d’énergie pour tous les usages : la cuisson, le chauffage et l’eau chaude sanitaire.
Une gestion facile grâce aux offres d’abonnement des fournisseurs.

Un impact environnemental réduit

Avec ses 20 % de CO2 en moins et ses 50 % de particules en moins, le gaz propane est l'une des énergies fossiles les plus propres du marché.

Sources :

* agences Nationale de l’Habitat : www.anah.fr
* *www.ademe.fr
*** www.economie.gouv.fr/cedef/economie-energie-credit-dimpot