Les bons gestes pour réduire votre facture de chauffage

Les français dépensent en moyenne 1500 € par an pour couvrir leurs besoins énergétiques. Que vous vous chauffiez à l’électricité, au fioul ou au gaz, avant de pousser le thermostat, voici les bons réflexes pour faire monter la température tout en allégeant votre budget chauffage.

Avant l’arrivée du froid

Réflexe n°1 : vérifiez l’étanchéité des portes et des fenêtres…

Vous le sentez ce petit courant d’air qui refroidit l’atmosphère de votre salon ? Cette sensation de froid qui gâche votre tranquillité ? Les responsables sont à rechercher du côté des ouvertures : c’est pourquoi il faut vérifier les portes et les fenêtres à la recherche des fissures, des joints décollés ou combler l’espace entre le bas de porte et le sol.

Quelques astuces :

Moyennant quelques euros, équipez vos fenêtres et vos portes d’un joint adhésif isolant. Facile et rapide à poser et surtout d’une efficacité redoutable pour couper court aux entrées d’air !
Pour les bas de porte, il existe de nombreuses tailles de protections : à vous de choisir selon l’espace à combler.

Réflexe n°2 : optimisez l’efficacité de votre chauffage. Radiateurs électriques, rayonnants ou non, radiateurs en fonte… occupez-vous de vos sources de chaleur !

Quelques astuces :

Meubles, rideaux… dégagez au maximum vos radiateurs de tout ce qui peut empêcher la chaleur de se répartir dans la pièce.
Installez un film isolant derrière vos radiateurs : il renvoie la chaleur dans la pièce plutôt que chauffer le mur.
Dépoussiérez les radiateurs, notamment les radiateurs électriques : vous gagnerez de la chaleur et obtiendrez une meilleure qualité de l’air.
Autre geste simple et… gratuit : lorsque vous quittez votre logement, fermez stores, volets et rideaux. Vous éviterez au maximum les déperditions de chaleur.

Réflexe n°3 : pensez à la programmation de votre chauffage

Si comme la majorité des français vous quittez votre logement entre 8h et 17h, programmez votre chauffage pour que la température baisse en votre absence et remonte avant votre arrivée.
19/20°C suffisent pour  les pièces à vivre.  La nuit, baissez la température de votre chambre : 17° max, c’est suffisant pour des nuits paisibles.

Quelques astuces :

Installer un thermostat d’ambiance programmable est une réelle source d’économie. Quelle que soit votre source d’énergie, il existe des thermostats programmables qui s’adaptent à votre système de chauffage. (lien vers page citerne ?) Pour un coût variant entre 10 et 150€, vous trouverez certainement la solution qu’il vous faut !

Si malgré tout vous ne pouvez pas installer de thermostat, vous pouvez baisser directement la température de la chaudière : 1 °C de moins, c’est un pull en plus, peut-être, mais c’est aussi 7 % d’économie sur la facture ! Au départ, vous aurez peut-être une sensation de froid : pensez bouillotte, plaid à à  boire chaud le plus souvent possible. Votre budget chauffage retrouvera vite des couleurs ! 

Si vous devez vous absenter plusieurs jours en hiver, maintenez une température constante de 12°C pour éviter que les canalisations ne gèlent.

Réflexe n°4 : entretenez ou rénovez vos systèmes de chauffage

Un chauffage efficace passe par un entretien régulier de votre installation de chauffage.

Quelques astuces :

Chauffage au gaz ou au fioul : purgez et nettoyez vos radiateurs chaque année pour qu’ils fournissent leur énergie sans forcer la chaudière.

Pour les chaudières au gaz ou au fioul, un entretien annuel est indispensable. Une chaudière mal entretenue consomme jusqu’à 10 % supplémentaires d’énergie. Elles doivent être changées tous les 15 ans environ pour vous offrir les meilleures performances. Pour les cheminées, veillez au ramonage annuel.

Vous construisez ? Vous envisagez des travaux ? C’est le moment de vous poser la question d’un nouveau système de chauffage permettant d’économiser tout en vous chauffant de manière plus écologique. Dès lors que vous n’êtes pas raccordé au gaz de ville, le gaz propane est l’une des meilleures alternatives.

Grâce à une puissance calorifique nettement supérieure à l’électricité, au fioul ou encore au bois, le gaz propane a de nombreux atouts :

  • Economie : utilisation de matériels modernes et performants, tarif compétitif à l'usage, qui fluctue moins que d'autres énergies.

  • Propreté : sans odeur, pas d’émissions de poussières et faibles émissions de CO2.

  • Simplicité : entretien simple, rapide et économique, une seule fois par an.

  • Sécurité : stockage à l'extérieur, qui assure discrétion et gain de place.

Selon votre budget, la taille votre logement, Primagaz propose plusieurs formats de citernes, des formules d’abonnement et des services qui facilitent la gestion de votre budget énergie. De plus, l’installation d’une chaudière à gaz dernière génération donne accès à des crédits d’impôt qui permettent de diminuer l’investissement initial.

Réflexe n°5 : isolez !

Un système de chauffage performant dépend aussi de la qualité de votre isolation des murs, des fenêtres, de la toiture. Sans une bonne isolation thermique, votre consommation d’énergie peut atteindre des sommets…

Il existe 3 familles principales d’isolants :

  • Les synthétiques (polystyrènes expansés et extrudé, polyuréthane, polyester) : efficaces en termes d’isolation mais non exempts de toxicité.

  • Les fibres minérales, végétales et animales : (laine de roche, laine de verre, laine de bois, lin, chanvre, mouton …)

  • Les autres matériaux renouvelables : (liège, papier recyclé)

Ces fibres et matériaux possèdent des qualités isolantes thermiques et acoustiques, régulent l’humidité et la chaleur des pièces pour atmosphère propre et saine.
Bien sous tous rapport, ils restent difficiles à trouver dans les circuits de distribution traditionnels mais ils sont « trouvables ».

Pour une garantie de performance, optez pour des produits isolants certifiés ACERMI et des produits d’isolation certifiés NF ou CSTBat.