Vous êtesClientProfessionnelPartenaire
Accueil : Produits et services : Le GPLc : Le GPLc en pratique
Produits et Services

Le GPL carburant en pratique

Faire votre plein de GPLc

 

C'est très simple ! 

Pompe GPL Carburant faire le plein étape 1Branchez votre pistolet

• Décrochez le pistolet et retirez votre bouchon de remplissage.
• Introduisez le pistolet, poignée en avant, dans l’axe de la coupelle* afin que les clips s’enclenchent.
• Verrouillez le pistolet en pressant la poignée.
* Selon votre modèle de véhicule, la coupelle est intégrée
sinon elle est fournie dans votre boîte à gants.

 

 

Pompe GPL Carburant faire le plein étape 2

 
Servez-vous

• Pressez le bouton de remplissage de la pompe GPL et maintenez appuyé.
• Dès que votre réservoir est plein, le remplissage se bloque automatiquement.

 

 

 

 

 

Pompe GPL Carburant faire le plein étape 3Débranchez votre pistolet

• Déverrouillez le pistolet en pressant la poignée.
• Repoussez la languette.
• Relâchez la poignée.
• Raccrochez le pistolet et replacez votre bouchon de remplissage.

 

© Illustrations F. Bruneau

 

 Pour trouver une station PrimaGPL près de chez vous, cliquez ici

 

Conduire votre véhicule GPLc

 

Rouler au GPLc ne change rien à vos habitudes !

La conduite d’un véhicule GPLc est identique à celle d’un autre.
Une combustion plus homogène au GPL entraîne une plus grande souplesse du moteur.
De plus, la soupape de sécurité du réservoir (devenue obligatoire depuis 2001) empêche tout risque de surpression du réservoir. Cette mesure permet à ces véhicules d’emprunter les tunnels (excepté le tunnel sous la manche qui dépend de la réglementation anglaise) et de stationner dans les parkings souterrains publics. Quant aux parkings privés, il n’existe aucune interdiction légale, ce sont les propriétaires qui décident des limitations d’accès ou non.

 

 Conseils et informations 

 

Entretien d’un véhicule roulant au GPLc 

Comme tous les véhicules, il est préconisé par les constructeurs de faire réviser votre véhicule en moyenne une fois par an (ou tous les 15 à 20 000km).
Pour ces véhicules, une vérification de l’installation GPL doit être effectuée par un spécialiste :

  • Contrôle des réglages par analyse des gaz d’échappement et des paramètres électroniques
  • Nettoyage des filtres GPL et vérification de l’étanchéité du circuit.

 

Contrôle technique

Depuis le 1er janvier 2011, lors des contrôles techniques obligatoires pour tout véhicule, les points suivants seront vérifiés pour les véhicules GPL :

  • la conformité de l'énergie mentionnée sur la carte grise (E/G)
  • l'étanchéité du circuit de GPL, du dispositif de remplissage et des systèmes d'injections (gazeuse ou liquide)
  • le réservoir afin d'y déceler tout problème éventuel de chocs, rayures ou traces d’oxydation
  • pour les véhicules dont la mise en circulation est antérieure au 1er juillet 2001, le contrôle portera aussi sur le marquage (homologation) du réservoir GPL. Si celui-ci ne mentionne pas l'homologation R 67-01 ou une réception au titre du règlement 115, la dernière date de validité d'épreuve mentionnée sur le réservoir ne devra pas excéder 8 ans.

Il doit être effectué dans l'un des centres de contrôle technique agréés pour le GPL, répartis sur l'ensemble du territoire.
Pour connaître ces centres, rendez-vous sur le site de l’UTAC (Union Technique de l’Automobile du motocycle et du Cycle).


Votre voiture au GPLc

Pour rouler au GPL, vous avez plusieurs possibilités :

  • Vous achetez neuf : Les constructeurs proposent des modèles bicarburation essence et GPL.
  • Vous achetez d’occasion : vous trouverez sur les réseaux habituels de vente d’occasion des véhicules roulant au GPL.

Dans ce cas, vous devrez être attentif aux points suivants :

  1. Le certificat d’immatriculation : il doit mentionner l’énergie E/G (essence+gaz) ou GP (monocarburation)
  2. Le réservoir GPL : vérifier la date d'épreuve indiquée sur le réservoir de votre véhicule GPL
  3. La conduite du véhicule au GPL : elle doit être identique à l’essence
  4. Le carnet d’entretien : il doit être renseigné et tamponné régulièrement
  • Vous faites transformer votre véhicule : vous pouvez équiper d’un système GPL pratiquement tous les véhicules essence neufs ou d’occasion.
    Votre véhicule devra être en parfait état mécanique et il est préférable que son compteur kilométrique affiche une valeur inférieure à 60 000 kms. Le véhicule devra ensuite être présenté par l’installateur à la DREAL (direction régionale de l’environnement, de l’aménagement et du logement) qui vérifiera que l’installation a été conformément réalisée. Si c’est le cas, le certificat d’immatriculation devra être ensuite modifié en Préfecture.

Pour trouver un installateur près de chez vous, cliquez ici


Cette transformation doit être réalisée par un installateur compétent.

Primagaz vous recommande le matériel Prins.

 

 

 ou appelez-nous au

 

 

Primagaz propose des conseils en énergie et des solutions énergie globales : gaz propane en citerne, bouteille propane, bouteille butane, carburant GPL, réseau gaz, distribution de GNL (LNG) par camiongestion des eaux pluviales, équipement au gaz (plancha, barbecue, parasol chauffant, chauffage d'appoint ...) Commandez nos matériels gaz dans notre boutique et consultez notre catalogue bouteilles (bouteille propane et butane).